Avertir le modérateur

03/02/2010

Le NPA libère la femme avec juste un petit voile

« Ne dites pas à ma compagne et à sa mère, toutes les deux musulmanes, la seconde faisant ces cinq prières par jour, que je suis dans un parti où l’on accepte les femmes voilées, elles croient que je suis dans un parti révolutionnaire et féministe. » J’avais déjà, dans un précédent billet soulevé cette question importante. Elle rebondit quelques jours après la candidature de Besancenot au seul nom du NPA en Ile-de-France. Déjà je reçois de la part de nos partenaires de la FASE des e-mails interrogatifs quant à notre position politique concernant le voile et la religion. Je persiste et signe : cette question là n’est pas d’ordre religieux mais politique.

 

Cette candidature est une provocation ultragauche. Le voile n’est pas un signe religieux mais une manifestation d’un radicalisme politique : l’islamisme. Dans une formation qui, comme le NPA, s’est construite, comme l’aurait dit Lénine, sur la base d’une idéologie de petit-bourgeois pris de rage devant les horreurs du capitalisme, il faut s’attendre à tout : des camarades qui accueillent avec bienveillance un ex-terroriste non repenti quitte à en faire un martyr de la cause, et des jeunes femmes issues de l’islamisme militant. Dans les années 20 il y avait des rouges-bruns en Allemagne ; nous avons désormais nos rouges-verts.

 

Il parait que c’est la preuve, selon Besancenot, que le NPA est en phase avec les quartiers. Dans leur très grande majorité les musulmans – pas plus pratiquants que les catholiques – repoussent avec dégoût ces manifestations exhibitionnistes. Je me souviens du tollé que déclencha il y a une quinzaine d’années, lors de l’enterrement d’un ami proche, le discours radical d’un imam sur sa tombe. Ce sont les sœurs de mon ami qui s’insurgèrent les premières contre ce qu’elles considéraient comme une intervention d’autant plus déplacée dans ce cimetière que leur frère n’était pas croyant et plutôt très à gauche.

 

Cette précampagne électorale était déjà suffisamment éprouvante pour qu’il ne faille pas en rajouter dans le genre « seul contre tous ». Aujourd'hui c’est fait. Inch Allah !

Commentaires

"Cette candidature est une provocation ultragauche." => t'en as pas marre d'écrire de telles conneries?
Cette camarade est apparemment secrétaire départementale du NPA Vaucluse, en quoi est-elle illégitime comme candidate aux élections?
Il faudrait avoir honte d'elle? La cacher?

Qu'est-ce qui te permet d'insulter et diffamer une camarade en la traitant d'islamiste? Tes insinuations (rouge-vert...) sont franchement gerbantes!

Franchement on peut débattre de tout, mais pas sur le ton de la calomnie comme tu le fais.

Et au passage, il faudrait peut-être que tu relises la position de Lénine sur la religion, et l'acceptation de croyants dans le parti bolchevik, avant de lui faire dire des conneries ultragauche de type blanquiste et athéiste.

Écrit par : toto | 03/02/2010

J'ai eu ce matin un coup de téléphone assez long, d'un camarade du PG du 17 qui nous remerciait d’avoir donné du NPA un autre visage, du moins régionalement, que cette caricature dont tu es, toto, le plus bel exemple.

Écrit par : Gilles | 03/02/2010

Tu plaisantes ou quoi? Tu insultes et calomnies une camarade que tu ne connais même pas! Tu la traites d'islamiste au seul motif de sa foi religieuse! Et c'est les autres qui donnent une mauvaise image du parti?

Je trouve ces attaques totalement indigne d'un camarade.

Écrit par : toto | 03/02/2010

Moi je tiens à rappeler que les lois sur la diffamation s'appliquent aussi sur internet...

Apporte des preuves à ce que tu avances sur l'islamisme de notre camarade, ou bien retire ce genre de crapuleries...

Écrit par : Hibou rouge | 03/02/2010

Hibou rouge, je trouve que tu n'es pas très chouette !... La diffamation, rien de moins !... Irais-tu jusqu'à porter plainte contre un de tes camarades ?... Là je suis tordu de rire... Je trouve que le NPA, depuis sa création, fait une entrée fracassante dans le débat politique.
Mais là où je m'interroge, c'est de savoir ce qui est le plus grave : militer au NPA avec des convictions religieuses (et pas n'importe lesquelles, mais bien les plus rétrogrades qui puissent exister), ou bien être un islamiste radical. Après tout vous soutenez bien les islamistes radicaux palestiniens. Il y a quand même une logique dans tout cela...
Après le débat foireux et foiré sur l'identité nationale instrumentalisé par Sarkozy et ses sbires, je vois que vous prennez parfaitement le relais pour que le Front National regrimpe à ses 16 % d'antan.
Décidément, malgré quelques efforts douloureux pour constituer des listes unitaires, je vois que l'ultra-gauchisme a vite repris le dessus !...

Écrit par : Michel | 03/02/2010

"Hibou rouge, je trouve que tu n'es pas très chouette !... La diffamation, rien de moins !... Irais-tu jusqu'à porter plainte contre un de tes camarades ?... Là je suis tordu de rire..."

Si un camarade m'attaque à coup de couteau, et qu'il s'en vante oui.
Si un camarade se répand sur internet en me traitant de sale juif sioniste et qu'il refuse de retirer ses propos, oui.
On est dans le cas d'une équation raciste: beurette + voile = islamiste (al qaida, hamas...)

"Mais là où je m'interroge, c'est de savoir ce qui est le plus grave : militer au NPA avec des convictions religieuses (et pas n'importe lesquelles, mais bien les plus rétrogrades qui puissent exister)"

Lesquelles et pourquoi ?

"Après tout vous soutenez bien les islamistes radicaux palestiniens."

Sources, ou bien de nouveau des risques de diffamation...

Écrit par : Hibou rouge | 03/02/2010

Une remarque en passant :

Un fonctionnaire ou un élu n'a pas le droit dans le cadre de ses fonctions, de faire apparaître publiquement ses préférences religieuses. C'est con, mais avant d'être politique, c'est la loi d'un pays républicain et laïque.

Donc, en dehors de toute considération politique interne au NPA, une candidate en campagne devrait à mes yeux respecter les mêmes rêgles qu'un élu.

Je n'accepterais pas qu'un élu de tout bord se présente à l'assemblée nationale ou à une assemblée régionale revêtu d'un voile. Rappelez vous que la seule présence dans le public d'une femme voilée à l'assemblée nationale avait provoqué un tollé.
Si elle venait à être élu, il serait impensable qu'elle soit voilé au sein de l'assemblée régionale. Ou alors, il faut autoriser les enseignants à donner leurs cours voilés ou revêtu de la kipah. Ce qui n'est pas le cas et ne devrait jamais l'être dans un pays démocratique !

Donc, au nom des respects de la laïcité française, cette candidate devrait tout simplement ôter son voile à tout moment où elle agit en tant que candidate à une élection : sur la photo sur les affiches officielles, lors des meeting et autres distributions de tracts.

Après, le week-end, chez elle, si elle veut porter le voile, ça n'est pas mon affaire.

Mais il y'a là un principe de laïcité fondamental, et il me paraît abhérant que ce soit le NPA qui transgresse le premier un tel principe fondateur de la laïcité française : le non affichage par les fonctionnaires ou les élus de leurs préférences religieuses !!!!

Écrit par : Laurent MELY | 03/02/2010

Une chose est sûre, le NPA n'est pas laïque, il ne l'a jamais été. Tout ça, ça allait bien du temps des curés et du franchouillard qu'il fallait se faire mais maintenant la laïcité ça fout le bordel dans le rapport oppresseur-opprimé, la laïcité ça tue l'ouverture à l'autre et ça c'est pas bien, même si la religion en question, chez elle, enterre les femmes adultères jusqu'au cou pour les flinguer à coups de cailloux.

L' Islam, c'est la religion des gentils qui sont venus ici vivre une vie meilleure, exploités par les méchants capitalistes. Alors, il est plus que jamais nécessaire de servir la soupe pour avoir des voix. Il est même possible de continuer à jouer les féministes après ça : on pourra opposer le string, la femme objet occidentale à la dignité musulmane du voile et de sa pudeur.

Et ouais c'est ça le NPA : l'indignation à géométrie variable, le relativisme intellectuel, la révolution de 4 sous et désormais la dhimmitude décomplexée.

Écrit par : Le Blanc | 03/02/2010

PS : concernant le soutien à l'islamisme radicale, il y'a effectivement une ambiguïté au NPA.

Lors de plusieurs manifestations contre la guerre à Gaza où j'étais (Paris, puis Montpellier), je me souviens très bien avoir entendu ce slogan dans le cortège du NPA "Hamas vaincra !" !!! Ce slogan n'était pas hurlé par des individus isolés, mais bien par la personne qui en tête du cortège tenait le haut parleur et lançait les mots d'ordres.
La source, ce sont mes souvenirs, et je peux trouver de nombreux témoins...

Ca reste un souvenir douloureux, parce qu'on peut être contre l'agression israélienne à Gaza sans soutenir le Hamas.

Écrit par : Laurent MELY | 03/02/2010

Je lis pleins de commentaires comme quoi M. Besancenot fait ça pour avoir des voix, et vous savez tous (ne jouez pas aux hypocrites) que l'UMP puise dans les idées du FN et même au delà pour récupérer des voix, quand à la dignité et liberté de la femme elle ne s'apprécie pas par le degré de nudisme....La question que je pose : Peut on être français musulman??? Puisque la réponse est oui alors en quoi cela dérange....Ceux qui parlent au nom de la république et le prennent pour un démagogue sont eux mêmes les démagogues puisqu'ils se contredisent; Besancenot, avec une telle candidate, ne fait qu'affirmer les princes de la république : Liberté, Egalité, Fraternité....Cette femme est LIBRE dans ses choix et il faut qu'elle soit traitée avec égalité et fraternité. BESSON veut nous faire peur avec comme slogan ATTENTION islam égal danger....La chrétienneté a été importée d'orient que je sache et si les français choisissent d'être musulmans faut il les dénaturaliser? SONT ILS LIBRES d'être boudhistes, hindouistes.... ????
Arrétez d'enchaîner la liberté, vos commentaires font peur à la fraternité et respectez l'égalité entre toutes les citoyennes françaises qu'elles portent le voile ou le string.....Je vais voter BESANCENOT pour changer, car au moins lui il ne se voile pas la face.

Écrit par : amour | 03/02/2010

"Dans les années 20 il y avait des rouges-bruns en Allemagne ; nous avons désormais nos rouges-verts."

Pffff... et un beau raccourci finkelkrautien, un.

Dans les années 60, il y avait bien des prêtres-ouvriers très engagés à gauche et la théorie de la libération d'inspiration christiano-marxiste. Alors pourquoi pas des musulmanes féministes et révolutionnaires…

Le voile n'est un moyen d'oppression que s'il n'est pas porté librement. On ne perd pas sa liberté de conscience en prenant sa carte au NPA, j'espère.

Écrit par : Mon âne a bien mal à la tête | 03/02/2010

Oui, bon, ben...

C'est bien joli tout ça, mais moi, qu'est-ce que je vais voter ?

Je suis une femme, je croyais avoir trouvé une référence à gauche toute, et mintenant ...
Je ne voterai pas :
FN (ça va de soi !)
UMP (ils sont rigolos, mais dangereux)
Socialiste ( gentils individuellement, mais quel panier de crabes !)
NPA ("conviction religieuse" pour justfier une infériorité féminine, non mais !)

Mais alors, qu'est-ce que je vais voter ?


MERCI "CAMARADES" (moi, je suis d'abord et avant tout une femme, solidaire de femmes libres, dignes, conscientes d'elles=même)

Écrit par : yayer | 03/02/2010

Oui, bon, ben...

C'est bien joli tout ça, mais moi, qu'est-ce que je vais voter ?

Je suis une femme, je croyais avoir trouvé une référence à gauche toute, et mintenant ...
Je ne voterai pas :
FN (ça va de soi !)
UMP (ils sont rigolos, mais dangereux)
Socialiste ( gentils individuellement, mais quel panier de crabes !)
NPA ("conviction religieuse" pour justfier une infériorité féminine, non mais !)

Mais alors, qu'est-ce que je vais voter ?


MERCI "CAMARADES" (moi, je suis d'abord et avant tout une femme, solidaire de femmes libres, dignes, conscientes d'elles=même)

Écrit par : yayer | 03/02/2010

Après avoir vu la camarade portant un foulard discret s'expliquer sur son choix, je pense qu'il faut raison garder et admettre que que la polémique suscitée autour de sa candidature est totalement disproportionnée. Si des camarades sont croyants mais en accord avec nos idées révolutionnaires, féministes et antiracistes, je ne vois pas où est le problème.
Concentrons-nous sur la campagne des régionales, sur nos propositions, nous débattrons ensuite dans le cadre du prochain congrès sur ces sujets passionnants mais secondaires . La religion est bien l'opium des peuples, mais qui peut oser affirmer qu'il n'a jamais gouté à aucune drogue ?

Écrit par : stack | 03/02/2010

@yayer : tu m'expliqueras pourquoi une militante musulmane serait "inférieure"???
Qu'est-ce qui te permet décider de qui est femme "libre, digne et consciente d'elle-même" ou ne l'est pas? Tu es supérieure à elle?

Je trouve ça particulièrement insultant pour Ilham qui est une militante féministe convaincue, qui adhère pleinement au combat anticapitaliste du NPA et à ses principes fondateurs. Qu'elle assume de plus de nombreuses responsabilités militantes depuis des mois et des mois.

Un peu de respect serait bienvenu!

Écrit par : toto | 03/02/2010

A Stack : le problème c'est que le NPA se revendique comme féministe, et le voile est le signe d'une infériorité sexuelle intériorisée ("la femme doit couvrir son corps, parce qu'elle est d'essence impudique, tandis que l'homme, non" etc), donc il y a contradiction profonde entre les deux revendications, féministe et "religieuse" (car on peut être musulmane croyante et non voilée).
Et le problème, c'est que dans un état laïc, on doit faire preuve de neutralité religieuse en public : je n'irais pas faire campagne en arborant un tee-shirt "ni dieu, ni maître", même si j'en suis fière ! C'est un signe de respect envers l'autre, quelle que soit sa religion ou non religion.
Donc porter le voile, c'est un double message négatif : il s'agit d'une question de cohérence, simplement.

Écrit par : Féministe toujours | 03/02/2010

Je suis sidéré par la mansuétude de toto (et de bien d'autres) !... Ceux-là même qui s'érigeaient en gardiens de la pureté idéologique. Les pourfendeurs de toute compromission, les purs et durs, ceux pour qui il ne faut pas transiger avec "nos valeurs"...

Alors vous avez trouvé la bonne parade : puisque l'UMP et le FN (et pourquoi pas les socio-traîtres pendant qu'on y est !) fustigent le voile, voilà le bon combat, rangeons-nous de côté des intégristes persécutés par la société française liberticide.

Je crois qu'on mélange un peu tout là-dedans. Certes la liberté de croyance doit être reconnue et préservée. Pour tout un chacun. Mais pour un ou une dirigeante d'un parti qui se dit révolutionnaire, et qui doit être porteur des valeurs qui fonderont la société future, je ne crois pas que ce soit un bon signal que de montrer que nos propres dirigeants sont déjà alliénés par une croyance religieuse.

De plus, je suis persuadé que c'est une bourde politique que vous allez devoir, une fois de plus, gérer. Je pense que vous auriez pu vous épargner ce nouveau boulet. Et en plus, vous êtes en train de donner raison à tous ceux qui, à tort, essayaient de vous diaboliser.

Écrit par : Michel | 04/02/2010

Voici la profession de foi d'Ilhem. Que chacun puisse juger cette camarade féministe et anticapitaliste convaincue SUR SES POSITIONS POLITIQUES et non pas sur sa religion ou ses choix vestimentaires (n'en déplaise aux divers racistes et islamophobes) :

"""
Face à un système capitaliste mondial qui enrichit 20% de personnes audétriment des 80% autres, qui maintient un tiers de la population sous le seuil de pauvreté et qui ne permet pas à un quart de la planète d'accéder à l'eau potable,
Face à un système capitaliste mondial qui met en péril l'équilibre de la planète; l'augmentation de la température, la fonte des glaces, la disparition de nos espèces animales, végétales, minérales et qui épuise nos ressources minières, forestières, énergétiques

Nous devons réagir et inventer tous et toutes un autre système où les enfants étudieraient au lieu de travailler, où les employées ne se suicideraient pas à cause de la pression des patrons, où des personnes ne dormirait pas dehors alors qu'il y a des milliers d'appartements, d'immeubles vides, où l'argent ne serait pas roi.
C'est dans cette optique que je me suis engagée au NPA et que je présente ma candidature sur la liste des régionales.

La gratuité des transports publics, la formation des jeunes, la récupération des subventions publiques accordées aux entreprises qui licencient alors qu'elles font des bénéfices, le développement du tissu associatif et non du clientélisme, la création d'emplois, de logements, autant de sujets qui me tienne à coeur et qui fondent mon engagement.

Née à Avignon, âgée de 21 ans, militante féministe, internationaliste et anticapitaliste, je lutte contre les discriminations, le racisme dans les quartiers populaires, contre l'apartheid et l'injustice en Palestine, j'espère apporter à Avignon, au Vaucluse et à la région ma pierre pour un nouvel ordre dominant, la liberté, la paix, la justice, le respect, la tolérance et la fraternité.

Ilhem
"""

Écrit par : toto | 04/02/2010

Au dernières municipales , j'ai été accueilli par une présidente de bureau de vote voilée dans un quartier populaire. Elle était sur la liste PS (qui a perdu la mairie de cette ville > 30000 hab), mais cette femme a été élue.

Je suppose que sa présence voilée était volontaire, afin de séduire une partie des électeurs musulmans dont la présence est forte dans ce quartier.
Sinon, elle m'avait déclaré être proche des idées d'Olivier Besancenot.

Lénine acceptait des popes dans son parti, à partir du moment où ils défendent le programme, la religion étant une affaire privée pour lui.

Un libre penseur membre du NPA m'a déclaré hier soir à Bergerac vouloir attendre le prochain congrés national du NPA afin de voir comment le débat évolue et en tirer les conclusions.

La question religieuse n'étant pas réglée au NPA, elle est programmée au prochain congrés. Mais que penser de nos camarades du PSOL, parti anticapitaliste au Brésil, qui accepte dans ses rangs Hélèna Héloïsa, ex. sénatrice du PT social libéralisé, ex candidate aux présidentielles du PSOL (5%; après son exclusion du PT pour refus de soutenir sa politique libérale) mais qui va à la messe tous les dimanches ?

Écrit par : guillot | 04/02/2010

Cette profession de foi aurait pu être écrite par n'importe quel militant du NPA et même de la GU, du PC ou du PG. Il n'y aurait rien de choquant si elle se présentait sans afficher ostensiblement sa conviction religieuse. Comme le font de nombreux militants catholiques, protestants, juifs, ou musulmans. De même, je jugerais inacceptable qu'un prêtre-ouvrier se présente à une élection pour représenter une organisation comme le NPA, avec un crucifix cousu au revers de sa veste. Donc, inutile de me traiter d'islamophobe. Et pour le racisme, je ne verrais aucun inconvénient qu'un beur, un noir, ou un asiatique se présente à une élection, bien au contraire. Mais sans kipa, sans grigris, ou autre amulette ou fétiche.

Seulement voilà, cette fille porte un voile, ce qui n'est pas neutre, et ce qui donne tout de suite une connotation islamique à son engagement. Une femme voilée dans la rue qui fait ses courses ou va chercher son enfant à l'école ne me gêne pas. Ce qui me gênerait, par contre, c'est de la voir derrière un bureau de la Mairie, du Conseil Régional, ou même derrière le guichet de n'importe quel service public.

Toto, tu n'es pas neutre dans cette affaire. Tu ferais bien partie de ceux qui crient "Hamas vaincra" dans les manifestations. Ou en tout cas, tu ne serais même pas gêné par ça.

Écrit par : Michel | 04/02/2010

Il y’a deux questions : tous partis politiques confondus, un candidat à une élection peut-il porter un signe religieux ostensible sans contrevenir à la laïcité. Pour faire court, la loi dit que oui, les us et coutumes disent que non sauf cas exceptionnel (exemple : demander à l’abbé pierre de retirer sa soutane).
Maintenant, sans contrevenir à la loi, c’est le rôle d’un parti révolutionnaire que de bousculer les us et coutumes, si c’est pour promouvoir ses valeurs.

On en vient à la deuxième question : le port du voile est-il compatible avec les idéaux anticapitalistes et marxistes. Bien sûr, les partis révolutionnaires peuvent accueillir des croyants, qu’ils soient chrétiens ou musulmans. Mais être croyant et porter le voile, ça n’est pas synonyme.
Bien sûr, il peut y’avoir des catholiques anticapitalistes et marxistes. Mais peut-il y’avoir des catholiques anticapitalistes, marxistes et approuvant les positions de Benoit XVI sur le rôle de la femme, sur la contraception, le préservatif, l’IVG et la réintégration des Lefebvristes dans le giron de l'église catholique ?Je pense qu’être marxiste et chrétien doit impliquer un regard critique sur les positions les plus conservatrices d’une partie de l’église catholique.
Il en va de même d’être musulman et marxiste. Cela nécessite d’avoir un regard critique sur certains précepte conservateur de l’Islam. Et parmi ces précepts conservateurs, il y’a le port du voile, symbole de la différence que cette religion met entre les hommes et les femmes, la femme étant considéré par nature comme un objet de désir qu’il convient de cacher aux hommes.
On peut être musulman sans porter le voile. Qu’un candidate communiste ou du NPA se déclare musulmane ne me poserait aucun problème. Qu’elle véhicule le message de soumissions de la femme à l’homme porté par le voile et qui n’est pas partagée par de très nombreuses musulmanes, y compris au Maghreb, cela me parait contradictoire avec les valeurs marxistes qui me semblent devraient être celles du NPA.

Faut il rappeler que de tous temps, les religions ont d'abord servi à maintenir l'ordre établit au profit de la classe dirigeante, notamment en imposant des normes sociales et culturelles qui asservissent une partie de la population à une autre.
Le voile en est la déclinaison à l'Islam.

Écrit par : Laurent MELY | 04/02/2010

Michel, j'espère que tu dénonces au moins aussi vigoureusement Chavez et le PSUV, que tu le fait avec Ilhem alors.
Peux-tu me citer les communiqués "de la GU, du PC ou du PG" qui les condamnent Chavez sans ambigüité?
Ou bien faites-vous preuve d'incohérence politique et de laïcisme à géométrie variable, selon la religion visée?

J'attends tes éclaircissements...

(au passage quand tu dis "Ce qui me gênerait, par contre, c'est de la voir derrière un bureau de la Mairie", c'est que tu n'as sans doute pas lu le message de Guillot juste au dessus?)

Écrit par : toto | 04/02/2010

Lorsque je serai au Vénézuela, je critiquerai ce qui ne me convient pas chez Chavez. En attendant je fais partie de ceux qui n'ont connu que des dictatures en Amérique Latine, et je me souviens encore très bien des mobilisations que nous avions ménées avec la LCR après le coup d'état de Pinochet, y compris de l'accueil des réfugiés auquel j'ai activement participé. Je me garderai donc bien de critiquer ce qui est déjà à mes yeux un formidable espoir pour ce pays. Je me garderai également de leur donner des leçons du haut de mon confort de bo-bo provincial. Je te reconnais bien là, en pinailleur et en chercheur de paille dans l'oeil du voisin. Commence par regarder celle qui est devant ton nez ! Et puis, pourrais-je te recommander la lecture de Bensaïd dans la lente impatience, à propos de l'argentine. Sois aussi humble que lui avant de proférer tes ukases (ou plutôt fatwa, faudrait-il dire....)

Du message de guillot, dans sa grande sagesse, je retiendrai surtout les deux derniers paragraphes. Pour le reste, même si c'est "légal", il n'en demeure pas moins que je n'admettrai pas que nos institutions tombent sous la coupe des religieux. On voit ce que cela donne au moyen-orient, et aux Etats-Unis (sectes, bibles, etc...)

Mais tu as oublié de me répondre sur le Hamas !...

Écrit par : Michel | 04/02/2010

erratum.... c'est au message de Laurent Mely que je voulais faire allusion.

Mais après réflexion, pourquoi faudrait-il condamner Chavez ? Faut-il demander le retour de la dictature ?... Ou le laisser conduire ses réformes tranquillement. Il a déjà assez des américains pour lui mettre des bâtons dans les roues... Cela me rappelle l'époque Allende. Les puristes comme toi le critiquaient au lieu de le soutenir. Et après le coup d'état, ils étaient contents !.....

Écrit par : Michel | 04/02/2010

Michel, ton indignation a géométrie variable serait risible si elle ne s'accompagnait pas des pires calomnies envers des populations déjà stigmatisées, notamment celles qui combinent le triple inconvénient d'être femmes, arabes et musulmanes.

Donc la théologie de la libération, le mélange politique/religion chez Chavez (avec des messes dans les meetings politiques, etc) ça ne te dérange pas le moins du monde (en contradiction totale avec le fait que soi-disant tu "n'admettrais pas que nos institutions tombent sous la coupe des religieux").
Par contre une militante féministe, laïque, anticapitaliste, qui a le seul tort d'être croyante et que cela soit visible, déclenche chez toi les pires excès verbaux, qu'on ne s'attendrait à entendre que chez l'extrême droite (bizarrement ça ne déclenche cet effet chez toi que quand c'est le NPA, alors que c'est du déjà vu chez tes amis du PCF ou du PS par le passé).

Au passage, tu ferais bien de te repencher sur les écrits de Marx ou Lénine sur la religion, pour sortir de ton laïcisme intégriste, et comprendre que c'est par le matérialisme et non l'idéalisme que l'on combat les religions et leur influence.

Et comme tu dis "Je te reconnais bien là, en pinailleur et en chercheur de paille dans l'oeil du voisin. Commence par regarder celle qui est devant ton nez !"


Quant au Hamas, je ne vois pas ce qu'il vient faire dans cette conversation. Tu tentes encore un amalgame puant musulmane laïque = mouvement islamique = islamisme. A gerber!

Écrit par : toto | 04/02/2010

Compte-tenu du nombre de listes, du nombre de candidats par liste, du nombre de régions il y aura entre 15 et 20 000 candidats aux régionales.

Et il suffit que l’une d’entre elle couvre ses cheveux avec un foulard, pour que cela fasse la une de tous les médias, que dirigeants de droite et de gauche à l’unisson se scandalisent, alors qu’ils n’ont cesse de financer l’enseignement privé, de participer officiellement à tous types de manifestations religieuses, de préférer le curé à l’instit pour ce qui est de Sarkozy.

Cette « unité nationale » contre l’engagement de cette jeune femme (sur 20 000 candidats), et les contradictions qu’il engendre devrait nous interroger sur le manque de recul et d’empathie pour aborder des situations auxquelles nous ne sommes pas « culturellement » préparés. Et plus encore dans une période où l’islamophobie cultivée par une droite toujours soucieuse de détourner la grogne populaire en cultivant la division fonctionnaires/ privé, hommes/femmes, français / immigrés, français « gaulois »/ français musulmans.
« Cachez ce foulard que je ne saurai voir », voilà bien une réponse de rejet auto satisfaisante qui se refuse de voir les origines et les causes du retour du religieux, d’un religieux différent à ce qui était communément admis et qui était en voie de déclin.

Pour ma part, je préférerai que ma camarade du NPA ne porte pas de foulard, mais j’aborde les choses telles qu’elles sont et non telles que je souhaiterai qu’elles soient.
Son engagement sincère au sein du NPA, avec son foulard, nous confronte à un questionnement et à un débat « inhabituel ». Et c’est bien là le sens de la réflexion révolutionnaire : aborder la réalité sans a priori, ne pas éviter la remise en question.

Que cette camarade du NPA soit voilée peut en surprendre quelques uns, et surtout ceux qui raisonnent en binaire, sans saisir que la conscientisation de chacun et de chacune n’est pas linéaire et passe par des étapes parfois contradictoires.
Faut-t-il les laisser femmes voilées être cantonnées à leur seul milieu d’origine, ou au contraire leur laisser la liberté et la possibilité d’exprimer tout ce qu’elles sont et qui ne se résume pas à un bout de tissu
Certes le port du foulard n’est pas un signe d’émancipation, pour autant s’engager dans une organisation de la gauche radicale est un facteur d’émancipation. Doit-on refuser cet aspect des choses au nom du premier ?
Doit-on refuser aux porteuses de foulards de rejoindre le combat anticapitaliste ?

Écrit par : VERGNES | 04/02/2010

toto, sur Chavez je t'ai déjà répondu ce que j'en pensais. Ses messes ne me dérangent pas plus que celles du curé de ma paroisse. Ce n'est pas pour autant que j'irai m'embrigader dans leur secte. Pour ce qui est de l'islam, c'est une autre question. Ce n'est pas Chavez qui envoie des gosses dans des bus scolaires avec des ceintures d'explosifs. Ce n'est pas Chavez qui interdit aux femmes d'aller à l'école, ce n'est pas Chavez qui enterre les femmes adultères pour leur faire éclater la tête à coups de cailloux. Et ce n'est pas Chavez qui impose aux femmes de se cacher du regard des hommes, de ne pas se faire soigner par des hommes, de ne pas toucher la main d'un homme, etc..., etc....

Alors tant que ta militante progressiste-féministe-révolutionnaire-voilée n'aura pas dénoncé les atrocités perpétrées actuellement au nom de l'islam, je ne pourrai avoir que du mépris pour elle et l'organisation qui lui donne complaisament une tribune.

Plutôt que de faire une profession de foi d'une banalité affligeante, qu'elle commence à se situer par rapport à sa religion. Les valeurs qu'elle défend et celles qu'elle rejette. Et ensuite on verra.

Écrit par : Michel | 04/02/2010

Et encore une fois, pour en revenir à Chavez, je constate que sa politique va quand même dans la bonne direction, quoi qu'en disent les bobos du 12ème. Quand aux régimes qui se revendiquent de l'islam, pourrais-tu m'en citer quelques-uns où les droits sociaux, l'émancipation des femmes, l'écologie, sont en progression ?... Puisque tu me cites Chavez (je me demande d'ailleurs pourquoi), parlons plutôt de l'Afghanistan, de l'Iran, de l'Arabie Saoudite, de la Somalie, du Yémen. Ce sont là tes modèles de démocratie ?....

Écrit par : Michel | 04/02/2010

Une dernière remarque : il faut différencier le fait qu'une adhérante du NPA soit voilée et le fait qu'une candidate du NPA soit voilée.. Des adhérantes voilées, je suis sûr que dans les 90 000 militants du PCF et les 250 000 du PS, il doit bien s'en trouver quelques unes.
Des adhérants qui partagent suffisamment de valeurs pour mener un combat commun sans qu'on soit d'accord sur tout, c'est le lot de tous les partis politiques, il n'y a qu'à voir les prises de positions divergentes que vous avez tous sur ce blog. Porter ou non le voile n'en est qu'une de plus, pas forcemment la pire.

Une autre chose est d'avoir une candidate du NPA qui est voilée. Là, il ne s'agit plus d'avoir une adhérente qui se sent proche des valeurs du NPA, il s'agit d'une personne que le NPA met en avant comme particulièrement présentatrice de ses valeurs.

Et là, avoir une candidate voilée, ça pose un autre problème. Ça dit que le NPA considère que le port du voile, avant tout ce qu'il peut avoir de symbolique dans la place de la femme dans la société, peut se marier avec les valeurs révolutionnaires du NPA.

Pour prendre un exemple qui n'a rien à voir : (rappel, je suis au PCF) des staliniens, il en reste encore dans les placards de mon parti qui sont adhérents, à jours de leurs cotisations et même qui peuvent avoir des responsabilités internes au parti pour leurs qualités en matière d'organisation et de logsitique.
Par contre, on évite quand même d'en faire des candidats qui vont aller en meeting dire que l'URSS, c'était mieux.

Le voile, c'est pareil.

Écrit par : Laurent MELY | 04/02/2010

Voilà qui est plein de bon sens !...

Écrit par : Michel | 04/02/2010

Au début, j'ai cru à une mauvaise plaisanterie ? Ou à la limite une sorte d'autisme d'ignorer à ce point la culture musulmane et ce que représente le voile et le combat inlassable de celles qui veulent y échapper et de ceux qui en déplorent les excès.
Le voile, signe d'appartenance religieuse, non! mais le plus souvent, et toujours dans son expression politique, cheval de Troie et drapeau des islamistes
Dans le Coran, il n’y a pas d’interdiction mais des obligations de pudeur,
soit dit en passant pour les hommes comme pour les femmes, et dans le contexte historique cela peut se comprendre aisément. Ma belle mère a fait récemment le pélerinage à la Mecque le visage découvert. Au Sénégal où je vais souvent et où 90% de la population est musulmane, 99% des femmes ne portent aucun voile, et pour les rares qui portent quelque chose, nous sommes vraiment loin d'une prison de tissu. (Ceci dit le nombre est en augmentation sous l'influence des écoles coraniques cadeau des Seoudiens)

En Algérie, les femmes n'étaient pas voilées avant la conquête ottomane. Lors de l'occupation, comme les turcs (riches) voilaient leurs femmes, les algériens riches se sont mis à le faire puis cela s'est répandu dans le peuple (vous avez compris). Le voile n'est pas qu'affaire soit-disant religieuse mais aussi et surtout signe social et politique et signe de propriété (de la femme), surtout dans ses expressions extrêmes que les islamistes considèrent comme un point d'aboutissement.
Erreur ou calcul politique de la direction du NPA ?
Il n'y a pas que le Fig qui a sauté sur l'occasion, mais aussi Le Monde, et les TV qui parlent de coup médiatique du NPA, Libé et le NPA dit lui-même dit que cette décision avait fait l'objet d'une longue discussion en son sein, impossible avec son penchant médiatique que la direction ait laissé cet aspect sans l'examiner, raccoler un electorat hypothétique en banlieue, montrer un NPA "ouvert"( à la fermeture), faire que le NPA, enfin, fasse oublier qu'il ne représente plus qu'une petite fraction des anticapitalistes de ce pays et n'apparaisse plus comme solitaire devant ses militants.
Ou la cohérence idéologique ?
J'ai lu le blog du Monde et en particulier cet extrait qui m'a laissé très dubitatif "Pas question de changer de position sur le fond donc. Le NPA est laïc, luttant contre toutes les formes d’oppression des femmes - et le foulard en reste une.".
Laïc, le NPA ne l'est pas plus que ne l'était la LCR (la laïcité est une valeur bourgeoise, je l'ai entendu plusieurs fois, sur ce point LO est plus intelligente, elle répond: oui et alors ? c'est un progrès par rapport à l'obscurantisme religieux).
Le NPA, donc, considère que le foulard est une forme d'oppression et présente une candidate voilée, comprenne qui pourra !
Et le communiqué d'OB ne répond pas aux questions posées, sauf à ceux qui sont angeliques, ou qui croient aux contes de fées ou au Père Noêl, ce qui n'est pas mon cas, j'ai passé l'äge.
Dommage pour tous ceux et toutes celles qui y ont cru, mais ne pas le dire serait vraiment rendre un mauvais service.

Écrit par : SIMON | 04/02/2010

"Née à Avignon, âgée de 21 ans, militante féministe, internationaliste et anticapitaliste, je lutte contre les discriminations, le racisme dans les quartiers populaires, contre l'apartheid et l'injustice en Palestine, j'espère apporter à Avignon, au Vaucluse et à la région ma pierre pour un nouvel ordre dominant, la liberté, la paix, la justice, le respect, la tolérance et la fraternité.

Ilhem"

Tout comme les islamo-fascistes du Hamas et leurs amis de France, elle voit le mal en Palestine, mais refuse de voir les 3 millions de bébés morts en Afrique qui subissent un génocide sanitaire.
Il est bien plus facile de délirer sur le "sionisme"*

Parler de la Palestine en France sans parler de l'Afrique est doublement criminel sur le plan politique :
1° Absoudre - par le silence - l'occupation militaire criminelle mise en oeuvre par son propre pays.
2° Faire - sans l'avouer ou en l'ignorant - une propagande islamo-fasciste raciste : accuser Israël AVANT D'ACCUSER LA FRANCE révèle le fin fond de la "pensée politique" de ces gens : un antisémitisme qui n'ose pas s'avouer en tant que tel.
Le nombre de victimes de l'État d'Israël est RIDICULEMENT BAS par rapport au nombre de victimes de l'État Français.
3 millions de bébés chaque année, cela fait 15 MILLIONS DE MORTS POUR LE TEMPS DU GOUVERNEMENT JOSPIN.
CELA FAIT 30 MILLIONS DE MORTS EN 10 ANS, CELA FAIT 60 MILLIONS DE MORTS depuis la prémière guerre du Golfe.

Quant à l'exhibition de signes "religieux", ils sont le CHEVAL DE TROIE DES BARBUS fascistes.

Gilles Suze avait raison dans son billet "Obscurantisme".

Après le SWP anglais, après la section suédoise mandeliste, l'islam-fascisme vient de remporter une nouvelle victoire.
Les islamo-fascistes ont une 5° colonne au sein du NPA.

Car il est fasciste de proclamer qu'un "Dieu" exigerait que soit porté tel ou tel signe.
Qu'il marque d'infamie les femmes ou tel ou tel groupe est secondaire.

Certains ici confondes "croyants" et "bigots".

Les prêtres de la théologie de la Libération étaient de véritables croyants qui s'inspiraient de ce qu'ils pensaient être le message concret d'un certain "Jésus Christ".
Ils partageaient avec les pauvres.
Ils combattaient avec les pauvres.
La théologie de la libération était une construction égalitariste similaire à celle des Paysans allemands sur lesquels écrivit F. Engels.
Des révolisationnaires égalitaristes utilisant le fatras des mots anciens, des mots de la religion.
Pour exprimer le partage.

Le partage du Hamas ? Ils sont les bigots larbins des michetons capitalistes d'Arabie Saoudite.
Des malades mentaux bigots qui ne croient à rien. En encore moins à un "Dieu" omnipuissant et omniscient qui aurait créé l'Univers il y a 13 milliards d'années.

Le voile, le Tchador, la burqa ne sont que les signes des bigots. Ils ont besoin de s'agenouiller parce qu'ils NE CROIENT PAS !

Les vrais croyants ne prient pas, ils ne croient pas aux miracles.

Cette hypocrite "Ilhem" est une agente infiltrée d'islamo-fascisme. Le sait-elle ?
Ce n'est pas le problème !!!

Qu'elle prétende être féministe sans parler des femmes séparées de hommes dans les piscine nous révèle son hypocrisie.
Qu'elle prétende être humaniste sans parler des malheureux enfants stigmatisés par des menus alimentaires séparés dans les écoles primaires et maternelles nous révèle son hypocrisie.

L'islamo-fascisme est une fabrication de Langley et de la CIA sur le terreau des frères musulmans. C'est Adolf Hitler qui n'aurait pas eu de Henry Ford pour le financer en temps utile.
Ce que le grand Mufti n'a pas eu en 1921, les Ben Laden de 1979 l'ont obtenu de l'impérialisme mondial, de l'impérialisme étasunien.

On découvre peu à peu que la bourgeoisie des diplômes, à son tour, secrête une fusion entre ses faux rebelles formois et ses islamo-fascistes.
Cela n'a rien de surprenant : la rancoeur de la formoisie algérienne était aussi à la racine des bigots barbus.
Ils n'étaient pas seulement manipulés par les services secrets militaires algériens. Ils étaient aussi des formois aigris, des diplômés refusant la révolution égalitariste.

Le NPA est malade.
Il n'est plus seulement un ancien parti trotskyste dégénéré en réformiste.
Il vient de franchir un seuil qualitatif : il est un parti FORMOIS POURRI.

Le pourrissement politique que ce voile anti-laic, anti-féministe, islamo-fasciste révèle nous montre à quel point la classe sociale formoise, en refusant de combattre le capitalisme, en refusant la révolution anti-capitaliste, en refusant de mettre en place les soviets révolutionnaires (révolisationnaires) égalitaristes révocables à tout moment en est réduit à devoir subir un parti pourrissant dont le porte-parole (a vie ?) est un propriétaire immobilier consommant (à deux) 10 RMI par mois et qui ose présenter comme candidate une crypto-islamo-fasciste.

Il est temps de faire le ménage.
En commençant par le plan philosophique : lire l'ours Mohamed et les vrais croyants."
"L'OURS MOHAMED DEVOILE LES HYPOCRITES "
http://monsyte.blogspot.com/2009/06/sur-newstin-lours-mohamed-et-les-bigots.html
http://monsyte.blogspot.com/2009/02/lours-mohamed-devoile-les-hypocrites.html

==
*Je suis un antisioniste depuis 1973. Un vrai. Pas un raciste antisémite déguisé. A l'époque, notre camarade était Michel Warschawski, militant de la 4° Internationale. Pas le Grand Mufti de Jérusalem qui est le véritable modèle de tous les islamo-fascistes.
Nous nous battions principalement - quant au combat anti-impérialiste - sur le mot d'ordre "'troupes françaises hors d'Afrique".
http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Warschawski

==
On lira avec intérêt (sans partager ses conclusions) les faits que nous rapporte Lucette Jean Pierre sur les "Les trotskistes d’Allah"
http://www.ripostelaique.com/Les-trotskistes-d-Allah.html
L'offensive ne date pas d'hier.

Écrit par : YanickToutain | 04/02/2010

Bonjour Gilles.
Merci pour la prompte validation.
J'ai re-publié mon commentaire sur mon blog révolisationactu sour le titre
jeudi 4 février 2010
Sur NPA de l'intérieur : Propagande islamo-fasciste au NPA. De la dégénérescence réformiste au pourrissement politique

Comme ils n'ont pas fonctionné, je reposte les liens pour que les lecteurs puissent cliquer dessus.
"L'OURS MOHAMED DEVOILE LES HYPOCRITES "
http://monsyte.blogspot.com/2009/06/sur-newstin-lours-mohamed-et-les-bigots.html
http://monsyte.blogspot.com/2009/02/lours-mohamed-devoile-les-hypocrites.html
Michel Michel_Warschawski
http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Warschawski
Lucette Jeanpierre et les trotskystes d'Allah.
http://www.ripostelaique.com/Les-trotskistes-d-Allah.html
L'offensive ne date pas d'hier.

Écrit par : YanickToutain | 04/02/2010

Entièrement d'accord avec SIMON

Voir ce que j'ai envoyé à Yvan et Samy ainsi qu'au CPN :

"Faux débat et vraie connerie

On nous présente cette question du voile sous un faux jour. « Signe religieux », nous dit-on, et l’on poursuit : « doit-on au NPA interdire aux gens de croire et de pratiquer leur religion même s’ils adhèrent à nos principes fondateurs ? » On est en plein dans de cette rhétorique pesante que Sarkozy nous afflige presque quotidiennement. On ne peut en effet qu’acquiescer à cette question, tout en se demandant cependant comment la soumission à des préceptes soi-disant religieux (ce qui est faux) peut être compatible avec l’esprit de révolte contre l’ordre établi (la religion et ses prêtres étant l’un des piliers de cet ordre) qui est par ailleurs notre marque. Mais passons sur cette contradiction « interne ». Ce qui est en revanche plus douteux c’est l’idée que cette intégration » à un parti féministe de jeunes femmes portant ce voile « léger » pourrait faciliter notre implantation dans les quartiers populaires.

Je vis depuis vingt ans avec une femme maghrébine, croyante mais non religieuse, quasi analphabète comme une bonne partie de sa famille, ayant une culture politique qui lui permet à peine de distinguer la droite de la gauche, et dont la mère est une pratiquante fervente. Ces jeunes femmes ne sont, pour la fille comme pour la mère, non seulement pas représentatives de leur « communauté » religieuse ou « ethnique », pis, elles apparaissent comme des émules de ce qu’elles appellent les « barbus », « barbus » qu’elles haïssent. Que le NPA promeuve de telles jeunes femmes leur apparaît non seulement incongru mais contraire à l’idée même qu’elles pouvaient se faire de notre parti (une partie de cette famille a voté Besancenot en 2007).

En vérité la question religieuse sert à voiler un tout autre débat. Si un certain islamisme, même modéré, contribue à la radicalisation de certaines composantes jeunes de la population des quartiers, doit-on considérer ce phénomène comme positif ? Jusqu’à quel point peut-on accepter dans nos rangs des personnes issues de cette « radicalisation » ? Où s’arrêtera-t-on de les intégrer ? Le "voile" serait npa-compatible mais pas la burka ? Nous avons déjà dans nos rangs de jeunes hommes radicalisés sur la base du conflit israélo-palestinien dont les propos limites sur « la question juive » posent problème. En tout état de cause, le signe que nous avons donné en direction des quartiers avec cette affaire et les propos tenus par Besancenot, ne sont pas un signe d’ouverture. Au contraire, il nous enferme encore un peu plus dans un discours d’exclusion.

Gilles Suze – NPA La Rochelle, le 4 février 2010

Écrit par : Gilles | 04/02/2010

Je crois que le NPA se complait dans l'auto-destruction. Ce parti a besoin d'être attaqué de l'extérieur pour exister. Ainsi, depuis 2006 et le triste épisode du cavalier seul présidentiel, il n'a cessé de jouer la carte "sectaire", et on voit bien aujourd'hui comment il se sert de sa posture de victime des méchants Front-de-gauchistes qui le rejettent et ne veulent pas de son union.

Cette page étant en voie d'être tournée, et surtout, ne tournant pas à son avantage grâce à ses "unitaires" qui ont un peu sauvé le navire du naufrage intégral, le voici qui se lance dans une nouvelle "croisade" (si l'on peut dire). Se faire le chantre des opprimés des quartiers. Simon, Yannick (dans sa première partie) et Gilles, ont parfaitement montré l'erreur politique que cela constituait.

Quelques défenseurs de cette tactique ont parlé de "courage". Ils ont "osé " !... C'est vrai, il faut une bonne dose de courage pour oser cela. Mais est-ce pour autant un bon combat ?... Un autre message aurait été que de dénoncer dans les quartiers l'emprise des "petits mâles" sur leurs soeurs, filles, femmes, jusqu'à leur imposer tenue vestimentaire et comportement. Les militantes de "ni putes ni soumises" dénoncent parfaitement cette humiliation quotidienne faite aux femmes, et il eut été plus judicieux de propulser l'une de ces militantes au premier plan, plutôt que de montrer une marionette islamique.

Et le comble, est cette référence à la Palestine. Pourquoi la Palestine ? Sur ce point je rejoins tout-à-fait Yannick. Cela pue l'antisémitisme. Et là, pour une fois, il a raison le petit Besancenot : le climat devient nauséabond et insupportable ! Mais à qui la faute ?....

Écrit par : Michel | 05/02/2010

Hélas, Michel a raison, mais combien c'est difficile de faire entendre raison dans nos comités sur ce terrain. Comme dit ma compagne, voile et burqa, c'est la même chose. Si elle était au NPA on l'a vilipenderait. Mais elle n’est que musulmane, d’origine algérienne, ne sachant ni lire, ni écrire… évidemment elle ne peut pas comprend.

Écrit par : Gilles | 05/02/2010

Michel a au moins l'honnêteté de dévoiler son racisme et son islamophobie :
- le christianisme c'est la religion des gentils, qui ne font que le bien sur la Terre, les fleurs, les petits oiseaux, etc (jamais aucun massacre n'a été perpétré au nom du christianisme c'est bien connu, le christianisme n'a jamais opprimé les femmes, etc), il est donc tout à fait normal et positif de rompre avec la laïcité si c'est pour le christianisme
- l'Islam c'est le mal absolu et tous les musulmans sont forcément des terroristes en puissance, complices de tous les attentats et de tous les régimes intégristes dans le monde, il faudrait d'ailleurs interdire totalement cette religion satanique, et puis on pourrait aussi envoyer tous les musulmans dans des camps de redressement pour leur apprendre à devenir de bons athées ou mieux encore, de bons chrétiens

Bon, en dehors du ridicule des assertions de Michel. Il faut surtout noter qu'il dit ouvertement n'en avoir rien à foutre de la laïcité et du mélange religion/politique de Chavez, et donc du fait que notre camarade soit féministe et laïque. Ce qu'il lui reproche n'est pas d'être laïque, c'est juste d'être musulmane.

Heureusement, il est aidé là-dessus par Gilles Suze qui nourrit ouvertement l'amalgame Islam=islamisme en traitant d'islamiste une camarade clairement laïque, féministe et anticapitaliste.

Profond respect pour Ilham et son courage, face à l'hypocrite lynchage médiatique et politique dont elle est victime. Contre tous ces sexistes et ces racistes, son courage est une leçon de choses!

Écrit par : toto | 05/02/2010

Toto, c'est le commentaire de trop.

Dans "la question juive", Marx pose cette question : "Qui doit émanciper ? Qui doit être éman­cipé ? La critique doit se poser une troisième question. De quelle sorte d'éman­ci­pation s'agit-il ? Quelles conditions sont fondées dans l'essence de l'émancipation réclamée ? La critique de l'émancipation politique n'était elle-même que la critique finale de la question juive et sa véritable résolution en la « question générale de l'époque ».

Il écrit aussi cela : "L'émancipation politique du Juif, du chrétien, de l'homme religieux en un mot, c'est l'émancipation de l'État du judaïsme, du christianisme, de la religion en général. Sous sa forme particulière, dans le mode spécial à son essence, comme État, l'État s'émancipe de la religion en s'émancipant de la religion d'État, c'est-à-dire en ne reconnaissant aucune religion, mais en s'affirmant purement et simplement comme État. S'émanciper politiquement de la religion, ce n'est pas s'éman­ciper d'une façon absolue et totale de la religion, parce que l'émancipation poli­tique n'est pas le mode absolu et total de l'émancipation humaine."

Les totos qui ne savent pas lire, on pu dire que Marx était antisémite, comme ils disent aujourd'hui que nous sommes islamophobes. Je suis du côté de Marx contre tous les démagogues de toto à Besancenot.

Écrit par : Gilles | 05/02/2010

Toto, dans ton couplet "guerre des religions", tu es complètement ridicule. Loin de moi l'idée de défendre une religion plutôt qu'une autre. Le christianisme a également eu ses "heures de gloire", ses massacres, et ses crimes. Pour autant, je ne cherche pas du tout à défendre le christanisme. Par contre, puisque ton point d'attaque était Chavez, j'ai simplement comparé son régime à celui des roitelets se revendiquant de la loi islamique...
Me traiter de raciste et d'islamophobe est aussi débile que tes arguments. J'ai pas mal voyagé du temps de ma genesse, et j'ai parcouru de nombreux pays musulmans tels que la Turquie, l'Iran, l'Iraq, l'Afghanistan, le Koweit, la Syrie et le Liban. J'y avais même pas mal d'amis que j'appréciais et dont je respectait les croyances. Mais c'était sur le plan de relations amicales et humaines. Politiquement, j'ai une autre vision des choses.

Peux-tu admettre une fois pour toutes qu'on peut très bien accepter des choses sur le plan humain (ce que nous faisons d'ailleurs tous les jours en faisant nos courses, par exemple), et les rejeter et les combattre sur le plan politique.

Il en va ainsi de la religion. On peut la tolérer (comme le faisaient nos glorieux héros révolutionnaires), mais pas l'ériger en système politique. Le parallèle fait par Laurent Mely avec le stalinisme, est tout-à-fait intéressant : nous côtoyons tous les jours de vieux stals, mais jamais on ne les laissera parler à une tribune.

Mais bon, continue à t'enfermer dans ton délire, ça colle bien avec ton personnage, et surtout avec l'image qu'est en train de prendre le NPA. Avec des types comme toi, on ne tardera pas à ranger ce parti aux côtés du Hamas, du Hezbollah, et du Fatah... Et c'est toi qui l'aura voulu !

Écrit par : Michel | 05/02/2010

erratum : il fallait lire jeunesse et non genesse (lapsus peut-être...)

Écrit par : Michel | 05/02/2010

Gilles, tu cites Marx sans le comprendre manifestement. Marx n'a jamais prôné l'athéisme comme réponse à la religion. Il a prôné une approche matérialiste de la religion : c'est pas la lutte des classes et l'émancipation matérielle que le croyant peut s'émanciper de la religion.
Considérant que le combat idéaliste contre la religion était un combat bourgeois, il a aussi prôné l'unité du prolétariat au delà des croyances des uns et des autres, pour le renversement du capitalisme.

Ceux qui comme toi pensent qu'il faut discriminer les femmes en raison de leur croyance, et qui osent invoquer Marx pour se justifier, me font vraiment honte!

@Michel : désolé mais tu demandes de la cohérence politique alors que tu es incapable d'avoir la moindre cohérence.
Personnellement, je suis militant révolutionnaire avant d'être athée, et je sais analyser ce qui peut être positif ou pas chez Chavez qui utilise la religion catholique, indépendamment du fait que c'est totalement contraire au principe de la laïcité. Mais si tu te veux athéiste, il faut que tu assumes jusqu'au bout ta position et que l'appliques aux cathos aussi strictement que tu l'appliques aux musulmans (sinon c'est clairement raciste et discriminatoire, et évidemment anti-laïque).

Ce qui est proprement scandaleux dans tes propos et ceux de Gilles, c'est d'accuser de manière calomnieuse une militante laïque, féministe et anticapitaliste, mais qui a le tort d'être musulmane pratiquante (vade retro satanas) d'être une islamiste qui souhaiterait "ériger l'Islam en système politique".
De même de l'accuser (et nous avec) d'être "aux côtés du Hamas, du Hezbollah, et du Fatah" (ce qui n'a pas grand sens vu les différences entre ces trois partis... de droite!).

Le plus amusant reste ton couplet sur le stalinisme, quand on sait que tu milites dans un groupuscule croupion des staliniens! :)

Écrit par : toto | 05/02/2010

Tout Homme va, parle, choisit selon ces convictions.
Quelles soient visible ne peut que servir l'électeur : elle serait homme, qu'elle serait pour le port du voile, tout comme certains de nos élus sont contre l'avortement (voir le préservatif). La laïcité ne tient pas aux personnes, mais aux lois ! Il est stupide de croire nos hommes politiques, fonctionnaires, militaires sont imperméables aux courants religieux. La France est laïque, mais sûrement par athée.

Écrit par : deguisement pirate | 06/02/2010

Il existe une autre façon de voir ce problème, qui n'en est pas un.

Imaginons. Imaginons une jeune femme musulmane qui milite pour une réforme radicale de l'islam.
Qui milite pour que le droit à l'avortement et à la contraception soie reconnu comme compatible avec la religion.
Imaginons que cette musulmane décide de conserver pour elle même le port du voile...

Ou est le problème ?

Le problème, c'est le symbole. Personne ne se soucie de savoir ce que vous êtes vraiment, vous êtes jugé sur les symboles que vous portez.

Nous sommes dans la société de l'image, du symbole.

L'image fait office de vérité, elle remplace la vérité.

Vous avez donc, tout étudiants et intellectuels que vous êtes, raté une occasion sublime de dénoncer la société de l'image. Dénoncer le culte des apparences a longtemps été la meilleure façon de lutter contre le fascisme.


Les musulmans désireux de moderniser l'islam n'ont qu'a bien se tenir. Surtout, profil bas, et aucun symbole apparent !

Est derrière, les fascistes, les vrais, ricanent.


Perso je n'ai qu'un CAP de Pâtissier et j'ai honte pour vous.

Écrit par : Joinneau | 10/02/2011

Il existe une autre façon de voir ce problème, qui n'en est pas un.

Imaginons. Imaginons une jeune femme musulmane qui milite pour une réforme radicale de l'islam.
Qui milite pour que le droit à l'avortement et à la contraception soie reconnu comme compatible avec la religion.
Imaginons que cette musulmane décide de conserver pour elle même le port du voile...

Ou est le problème ?

Le problème, c'est le symbole. Personne ne se soucie de savoir ce que vous êtes vraiment, vous êtes jugé sur les symboles que vous portez.

Nous sommes dans la société de l'image, du symbole.

L'image fait office de vérité, elle remplace la vérité.

Vous avez donc, tout étudiants et intellectuels que vous êtes, raté une occasion sublime de dénoncer la société de l'image. Dénoncer le culte des apparences a longtemps été la meilleure façon de lutter contre le fascisme.


Les musulmans désireux de moderniser l'islam n'ont qu'a bien se tenir. Surtout, profil bas, et aucun symbole apparent !

Est derrière, les fascistes, les vrais, ricanent.


Perso je n'ai qu'un CAP de Pâtissier et j'ai honte pour vous.

C'est pourquoi je me présente candidat à la présidentielle...et je vous emmerde.

Écrit par : Joinneau | 10/02/2011

L'auteur de ce blog est décédé l'année dernière donc il ne te répondra pas.

Sinon, je suis PLUTÔT d'accord avec ce que tu dis, mais je trouve très ridicule ta pseudo-candidature à la présidentielle.
Déjà il y a des questions plus urgentes, des luttes à mener. Ensuite se présenter comme ça, sans troupes, en se voulant le nouveau "sauveur suprême", hum...

Écrit par : toto | 11/02/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu