Avertir le modérateur

26/01/2010

Le PG poitou-charentais OTAGE du PC 17

Le PC de Charente-Maritime qui, par la politique de la chaise vide, bloquait depuis trois mois tout le processus unitaire a enfin obtenu ce qu’il voulait hier soir dans une négociation régionale sous l’arbitrage de la direction nationale du PCF : « La direction départementale de la fédération de Charente maritime du parti communistes, respectueuse du choix majoritaire des adhérents du Poitou-Charentes, refuse tout préalable non prévu dans l’accord national qui aurait pour conséquence d’empêcher tout accord de 2ème tour avec la liste SR si celle ci arrivait en tête au premier tour. » Traduction dans le langage du responsable de la fédération du PC du 17 à propos des cinq places offertes par Royal aux amis d'Alexis Blanc : « Il s'agit d'individus qui adhèrent à un projet et, en aucun cas, un accord d'appareil. » (le journal Sud-Ouest aujourd'hui).

 

 

Tous les obstacles (présence sur les listes du NPA, de la FASE et des Alternatifs ; clause du 2e tour, etc.) à un ralliement aux listes de Royal avec ses alliés du Modem ayant été levés, tout est désormais possible pour les « huistes » du PC. Le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon qui depuis dix jours ne cesse de reculer devant leurs exigences, se retrouve désormais en position d’otage. Belle démonstration de ce qui advient quand les intérêts de quelques élus (le PC avait 6 sortants élus sur les listes Royal en 2004) priment face à la morale politique. Il est vrai qu’en préservant l’illusion d’un Front de gauche reconstitué, le PG croit avoir sauvé l’essentiel. Ceux qui se font une autre idée de la politique en seront pour leurs frais.

 

Mais beaucoup de militant du PG de la Charente-Maritime ne l’entendent pas ainsi. Iront-ils jusqu’à provoquer une rupture dans le Front de gauche du département ? C’est à eux de voir. Si, pour certains, qui viennent du PS, la stratégie choisie aujourd’hui les contraint à y retourner, c'est à se demander si cela en valait la peine. Quoiqu’il en soit, les listes du NPA, de la FASE et des Alternatif, leur sont ouvertes. La dynamique unitaire est là et nulle part ailleurs, au delà c’est le marigot des petits arrangements et de l’embrouille.

Commentaires

Et malgré cela il y a encore des "unitaires" du NPA pour balancer des peaux de bananes à OB en direct sur France inter: et faire croire que c'est le NPA qui veut rester isolé dans sa tour d'ivoire.

L'attitude de ces camarades devient problèmatique plus exactement indécente. IL y t il encore des vocations à la PICQUET ?

On ne remerciera jamais assez Gilles de cette démonstration en direct de la vrai nature du PCF et de son valet PG. Une leçon de politique!

Le site du NPA devrait avoir un lien avec celui de Gilles.

Écrit par : vériane | 26/01/2010

Intéressantes les propos d'OB sur sa candidatures aux régionales , assez éloignés d'une candidature de figuration.

Intéressante sa réponse à la question de Nicolas Demorand : "faut-il être dedans plutôt que dehors pour agir efficacement ? L'exemple d'une "gauche radicale" "dedans la gauche plurielle", elle même "dedans" les institutions et leur bilan sur les privatisations l'ont beaucoup aidé.

Intéressante aussi son intervention de clôture du meeting en hommage à Daniel Bensaïd, aprés des témoignages particulièrement émouvants chez certains (Daniel Mermet , mais surtout Carmen Castillo avec son parallèlle avec Miguel Ennriquez, son compagnon tué par Pinochet et Emilie Loiseau en ce qui me concerne) dans une mutualité archi-comble et en présence de toutes les générations.

OB revendique l'héritage marxiste, communiste et révolutionnaire ! En honneur à Bensaïd, sans doute, mais pas seulement.

Pour info, un extrait de la lettre que la GU (10 adhérents en Aquitaine) fait circuler depuis hier en Aquitaine, lettre prétendant que le NPA avait signé au plan national la déclaration du FDG du 28/10 !

"Après discussion au niveau national la FASE et Le NPA ont signé conjointement avec le Front de Gauche la déclaration dite du 28/10 à savoir :

« Nous voulons mettre la dynamique du Front de Gauche au service du rassemblement unitaire de toutes les forces et plus globalement de toutes les citoyennes et les citoyens et les acteurs du mouvement social qui aspirent à rendre majoritaire une alternative à la logique du système capitaliste, du libéralisme et des modèles productivistes. Nous leur disons que le Front de Gauche peut être leur outil. Nous affirmons notre disponibilité à des listes larges réunissant des partis qui tout en n’étant pas dans le Front de Gauche, convergent sur cette démarche et ces objectifs. "

C'est à la suite de l'amendement du NPA proposé à ce texte sur les exécutifs, le 6 novembre , que les discussions avaient été rompues

Écrit par : Guillot | 26/01/2010

Intéressantes les propos d'OB sur sa candidatures aux régionales , assez éloignés d'une candidature de figuration.

Intéressante sa réponse à la question de Nicolas Demorand : "faut-il être dedans plutôt que dehors pour agir efficacement ? L'exemple d'une "gauche radicale" "dedans la gauche plurielle", elle même "dedans" les institutions et leur bilan sur les privatisations l'ont beaucoup aidé.

Intéressante aussi son intervention de clôture du meeting en hommage à Daniel Bensaïd, aprés des témoignages particulièrement émouvants chez certains (Daniel Mermet , mais surtout Carmen Castillo avec son parallèlle avec Miguel Ennriquez, son compagnon tué par Pinochet et Emilie Loiseau en ce qui me concerne) dans une mutualité archi-comble et en présence de toutes les générations.

OB revendique l'héritage marxiste, communiste et révolutionnaire ! En honneur à Bensaïd, sans doute, mais pas seulement.

Pour info, un extrait de la lettre que la GU (10 adhérents en Aquitaine) fait circuler depuis hier en Aquitaine, lettre prétendant que le NPA avait signé au plan national la déclaration du FDG du 28/10 !

"Après discussion au niveau national la FASE et Le NPA ont signé conjointement avec le Front de Gauche la déclaration dite du 28/10 à savoir :

« Nous voulons mettre la dynamique du Front de Gauche au service du rassemblement unitaire de toutes les forces et plus globalement de toutes les citoyennes et les citoyens et les acteurs du mouvement social qui aspirent à rendre majoritaire une alternative à la logique du système capitaliste, du libéralisme et des modèles productivistes. Nous leur disons que le Front de Gauche peut être leur outil. Nous affirmons notre disponibilité à des listes larges réunissant des partis qui tout en n’étant pas dans le Front de Gauche, convergent sur cette démarche et ces objectifs. "

C'est à la suite de l'amendement du NPA proposé à ce texte sur les exécutifs, le 6 novembre , que les discussions avaient été rompues

Écrit par : Guillot | 26/01/2010

Intéressantes les propos d'OB sur sa candidatures aux régionales , assez éloignés d'une candidature de figuration.

Intéressante sa réponse à la question de Nicolas Demorand : "faut-il être dedans plutôt que dehors pour agir efficacement ? L'exemple d'une "gauche radicale" "dedans la gauche plurielle", elle même "dedans" les institutions et leur bilan sur les privatisations l'ont beaucoup aidé.

Intéressante aussi son intervention de clôture du meeting en hommage à Daniel Bensaïd, aprés des témoignages particulièrement émouvants chez certains (Daniel Mermet , mais surtout Carmen Castillo avec son parallèlle avec Miguel Ennriquez, son compagnon tué par Pinochet et Emilie Loiseau en ce qui me concerne) dans une mutualité archi-comble et en présence de toutes les générations.

OB revendique l'héritage marxiste, communiste et révolutionnaire ! En honneur à Bensaïd, sans doute, mais pas seulement.

Pour info, un extrait de la lettre que la GU (10 adhérents en Aquitaine) fait circuler depuis hier en Aquitaine, lettre prétendant que le NPA avait signé au plan national la déclaration du FDG du 28/10 !

"Après discussion au niveau national la FASE et Le NPA ont signé conjointement avec le Front de Gauche la déclaration dite du 28/10 à savoir :

« Nous voulons mettre la dynamique du Front de Gauche au service du rassemblement unitaire de toutes les forces et plus globalement de toutes les citoyennes et les citoyens et les acteurs du mouvement social qui aspirent à rendre majoritaire une alternative à la logique du système capitaliste, du libéralisme et des modèles productivistes. Nous leur disons que le Front de Gauche peut être leur outil. Nous affirmons notre disponibilité à des listes larges réunissant des partis qui tout en n’étant pas dans le Front de Gauche, convergent sur cette démarche et ces objectifs. "

C'est à la suite de l'amendement du NPA proposé à ce texte sur les exécutifs, le 6 novembre , que les discussions avaient été rompues

Écrit par : Guillot | 26/01/2010

Merci Guillot, comme on dit jamais 2 sans trois... :-)

Écrit par : des pas perdus | 26/01/2010

@vériane

"Le site du NPA devrait avoir un lien avec celui de Gilles"

Je ne sais pas si ça leur ferait plaisir, vu que je ne les épargne pas non plus, les "gars" de Besancenot. Mais il est vrai que j'ai toujours été pour faire la clarté et rendre public les infos comme celle-ci. Mais ce n'est pas fini avec le PG.

Écrit par : Gilles | 26/01/2010

Allez une bonne nouvelle dans ce monde de brutes...

Régionales : une autre liste à gauche en cours de constitution27 jan 2010 - Daniel DERIOT
C'est officiel depuis hier soir, une liste intitulée "L'autre gauche en Bourgogne" est en cours de constitution. Elle regroupera des militants et sympathisants des formations : Nouveau Parti de Gauche ( N.P.A ex ligue communiste révolutionnaire d'Olivier Besancenot), du parti de gauche ( que préside nationalement Jean Luc Mélenchon), de la Fédération pour une alternative Sociale et Ecologique ( F.A.S.E) et de militants communistes qui ne se reconnaissent pas dans l'alliance avec le PS. A signaler que cette unité obtenue après bien des rencontres est le fruit d'un accord politique mais aussi de participation communes à des actions unitaires pour la défense des services publics par exemple, du non au réferundum du 29 mai 2005 etc...
La composition de la liste sera rendue publique prochainement.




Il y aura une liste L'AUTRE GAUCHE EN BOURGOGNE, pour une alternative sociale, écologique et citoyenne.
Les délégué-e-s Fase, NPA, PG et les communistes opposé-e-s au ralliement en Bourgogne du PC au PS ont conclu l'accord hier soir à Dijon

Écrit par : Rafikow | 27/01/2010

Sauf que:

"Le front devait être uni. Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche) et Marie-George Buffet (PCF) ont regretté mardi l'absence d'Olivier Besancenot (NPA) au meeting de soutien à la liste qu'ils mênent en commun pour les régionales face à Georges Frêche (DVG) en Languedoc-Roussillon.

Initialement annoncé à ce meeting prévu vendredi à Montpellier, le leader du NPA s'est décommandé, évoquant un «emploi du temps qui a changé» depuis qu'il est tête de liste NPA en Ile-de-France.


«L'attitude d'Olivier Besancenot finit par désespérer», a déploré Jean-Luc Mélenchon lors d'une conférence de presse de présentation des listes Front de gauche (PCF-Parti de gauche-Gauche unitaire) en Ile-de-France. «Marie-George est tête de liste (en Seine-Saint-Denis, ndlr) et elle trouve bien un moment», a souligné l'eurodéputé, voyant dans les questions d'agenda un «mauvais prétexte».

«Si c'est parce qu'il a très mal au bras (suite à son interpellation en décembre lors d'une mobilisation en faveur de la Poste devant l'Assemblée nationale), ok !» mais «il ne faut pas raconter des histoires», a moqué l'ancien socialiste.

Pour Marie-George Buffet, cette annulation est «dommage» alors qu'elle juge «formidable que des femmes et des hommes aient éprouvé l'envie de se rassembler pour construire une nouvelle majorité de gauche dans cette région» face à George Frêche, le président sortant du conseil régional de Languedoc-Roussillon, exclu du parti socialiste puis étrangement réintégré sans l'être.

Contre Frêche, le front de gauche se ressoude. Le président sortant, connu pour ses réparties cinglantes et souvent choquantes, est «un empereur qui se croit tout permis», il est «l'image de la décadence et de la dégénérescence politique», pour Jean-Luc Mélenchon.

Jean-Claude Gayssot, vice-président communiste du Languedoc-Roussillon qui a rejoint la liste Frêche, estime, lui, dans un communiqué que «l'heure est au rassemblement, à la réconciliation» pour battre la liste UMP de Raymond Couderc.

«C'est le seul moyen d'éviter toute mauvaise surprise que l'acharnement anti-Frêche et anti-PS risquent de créer», conclut l'ancien ministre PCF qui indique avoir connu M. Mélenchon dans le gouvernement de Lionel Jospin. «A ce moment là, affirme-t-il, il me semblait que prévalait le sens de l'intérêt général, le sens du collectif sur les stratégies personnelles».

Écrit par : langue-rouge | 27/01/2010

J'ignore les réels motifs de l'annulation de sa venue le 29 à Montpelliers, si c'est lié à sa désignation comme tête de liste en IDF. JLM est sans doute "désespéré" par l'attitude d'OB, mais il y en a d'autres qui peuvent se sentir aussi "désespérés" dans certaines régions par le comportement du PG (Poitou Charentes, Aquitaine, et aussi par les maoeuvres de la direction nationale du PG en Bretagne)

Chacun sa désespérance

Écrit par : guillot | 27/01/2010

Le problème c'est que l'affichage médiatique de l'affaire est utiliser contre nous alors que les petites et grosses magouilles du PC et de son valet PG( sans parler de la triste Gauche Utilitaire) restent assez confidentielles.

Écrit par : vériane | 27/01/2010

Buffet et Mélanchon sont OBmaniaques, c'est nouveau... OB doit faire une bonne campagne en IdeF, une campagne de terrain. Ceci dit on peut envoyer d'autres porte-paroles, qui sont aussi bon. ça pourra éviter la OB dépendance.

Écrit par : JR | 27/01/2010

C''est Myriam Martin qui remplacera OB. C'est une Toulousaine, ancienne tête de liste aux européennes (5,6% en LR) et tête de liste en Midi Py aux régionales;

Avec Fred Borras, Myriam Martin animaient l'hommage à Daniel Bensaïd à la Mutualité Dimanche

Écrit par : guillot | 27/01/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu