Avertir le modérateur

20/09/2009

La mouvement social gagne en autonomie

Le front syndical commun n’aura pas tenu un an. La CGT va donc multiplier à peu près seule les initiatives en octobre: 7 octobre (pénibilité), 16 (retraites), 17 (femmes), 22 (relance industrielle), initiatives qui vont s’ajouter à celles du mois en cours comme celle de l’automobile à Paris le 17 septembre dernier. Rares sont ceux qui attendent un miracle de ces actions fragmentées. Elles ont deux fonctions : une première, externe, qui consiste à montrer que la CGT ne baisse pas les bras et reste à la pointe de la résistance à la crise. La seconde est en revanche purement interne. Face aux reproches qui lui ont été faits, parfois violemment, de ne pas assez soutenir ses syndicats de base engagés dans des actions dures (Continental), la Confédération entend bien montrer qu’il n’en est rien. L’enjeu de la « reprise en main » c’est évidemment le 49e congrès de la CGT en décembre.

 

Ne nous y trompons pas, Thibault ne risque pas grand-chose. Néanmoins il est fort probable que l’on entendra une opposition s’exprimer. Quelle forme prendra-t-elle et de quel poids pèsera-t-elle sur la ligne confédérale ? Que représente au juste ce Front syndical de classe qui entend organiser cette opposition et dont l’épicentre se situe à Douai dans le Nord ? Hormis les nostalgiques de l’ancienne emprise du PC sur la CGT, que rassemble-t-elle ? Bien difficile de le savoir. Mais il est clair que même les plus sûrs soutiens de la ligne confédérale doutent. L’affichage du binôme Thibault-Chérèque passe mal. Mais personne n’a à vrai dire de ligne de rechange. Le « tous ensemble » et la « grève générale » après les déconvenues de juin apparaissent hors de portée.

 

C’est le sentiment partagé par la plupart des syndicats de base. La tendance va peut-être être celle d’un repli passager sur l’entreprise. Et pas seulement lorsque l’on a le dos au mur, quand il est trop tard. Combien y a-t-il eu de telles luttes, plus offensives, ces derniers mois ? Comme elles ne font pas la une des médias, difficile de le savoir. Une étude récente a d’ailleurs montré que les trois-quart des conflits – qui concernent surtout les PME – n’étaient même pas comptabilisés par les statistiques officielles. Reste l’indice de la syndicalisation. Il semble bien, du moins pour la CGT, que l’on assiste à une resyndicalisation. Encore qu’il faut se méfier. Cela concerne souvent des secteurs en danger.

 

Bref, si un « tous ensemble » n’est pas pour demain, cela ne veut pas dire que le mouvement social reflue. Il prend d’autres formes, moins spectaculaires. Surtout, et on l’a bien vu lors de la manifestation du 17 septembre à la Bourse ou avec les New-Fabris en juillet, il semble gagner en autonomie, ne plus vouloir totalement dépendre des initiatives d’en haut, pas plus de celles des confédérations que de celles de l’Etat. En d’autres termes une idée est en train de faire son chemin : ne comptons que sur nous-mêmes.

Commentaires

Finalement, cette autonomie représente peut-être un espoir... 36 et 68 n'ont pas été décidées par la haut.

Écrit par : des pas perdus | 20/09/2009

je crains moi que ces actions fragmentées désespèrent davantage ceux qui sont victimes de ces licenciements parfois sauvages, et qu'ils répondent à la violence qui leur est faite de manière plus violente encore... Et cela n'est pas souhaitable, malgré la nécesité évidente de rupture d'avec ce système injuste.

Écrit par : gauchedecombat | 20/09/2009

Cette auto-organisation, c'est très bien, et ce n'est pas moi qui m'en plaindrai. Certes, on est loin d'un vaste mouvement d'ensemble, mais il faut se souvenir que c'est comme cela que tous les grands mouvements ont commencé. Par contre, et c'est là que le bât blesse, tout cela manque cruellement de perspective politique. Et je ne parle pas forcément des élections. Mais de voir toutes les organisations, qui sont pourtant parties prenantes de ces luttes, s'étripailler et jouer sur les mots pour trouver les failles des autres, cela ne donne vraiment pas envie aux travailleurs de se lancer dans un mouvement d'ensemble.

Écrit par : Michel | 20/09/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu