Avertir le modérateur

05/06/2009

Europe, morne plaine

Tout laisse à penser que, demain, le paysage politique européen n’aura guère été bouleversé. Une participation électorale en gros conforme aux précédents scrutins ; des scores à peu près identiques pour tous les courants politiques ; seules variables à prendre en considération, mais sans pour autant y attacher beaucoup d’importance, la progression ou la régression de telle ou telle formation, phénomène généralement dû à des enjeux nationaux. Ainsi si l’extrême-droite a progressé aux Pays-Bas, il n’en sera certainement pas de même pour le Front national en France. Mais cela ne changera rien au fait que depuis plus de vingt-cinq ans, ce courant est une donnée relativement stable dans toute l'Europe.

 

Il en est de même pour la gauche communiste, antilibérale ou anticapitaliste. C’est très certainement en France que ce courant va réaliser dimanche son meilleur score cumulé, mais pas de quoi fouetter un chat. En 1999, le PCF avait fait 6,78 %  et LO-LCR 5,18 % : au total, à peu près le même chiffre qui sera réalisé le 7 juin 2009. Idem pour la « gauche » institutionnelle avec ses 21,95 %, les Verts étant alors à 9,72 %, l’UDF de Bayrou à 9,28 %, les deux listes de droite ayant obtenu au total 25,87 %. Bref, dix ans après, on prend les mêmes et l’on recommence. Croissance en 1999 ou crise économique majeure en 2009, même discours, mêmes propositions et mêmes résultats. S’il y a stabilité, c’est que l’offre est restée identique.

 

Et la « gauche de la gauche » ne fait pas, en la matière, figure d’exception. En Allemagne, ce die Linke qui, il y a quelques années, s’est créé face à la coalition CDU-SPD, et que l’on nous a montré comme exemple de ce qu’il faudrait faire en France, combien peut-il espérer obtenir dimanche ? Tout au plus un petit 7 %, finalement bien conforme à ses ambitions bien modestes : servir de caution de « gauche » à un SPD qui, tôt ou tard, voudra reprendre son indépendance et aura besoin d’un allié. Et après ça l’on s’étonnera que l’électeur ne suive pas.

 

Chez les « anticapitalistes », même constat désespérant. Entre le Krivine de 1999 et le Besancenot de 2009, il n’y a certainement pas l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarette. Même mirage d’une gauche européenne anticapitaliste en construction, même espérance vaine d’un sursaut social. En quoi l’élection de Krivine et de Laguiller en 1999 aura-t-elle servi les « travailleurs » ? Comment, aujourd’hui, Besancenot peut-il affirmer que l’élection de un ou deux candidats du NPA va  permettre d’installer les luttes sociales au cœur du parlement européen ? Ce n’est pas deux ou trois élus anticapitalistes qu’il faudrait, mais dix, vingt, trente. Et pour cela s’y prendre autrement. Mais il est vrai que les élections ne sont pas notre objectif. Mais alors qu’en attendons-nous et qu’y faisons-nous ?

 

Il y six mois, le NPA prophétisait un embrasement de l’Europe. Parti de Grèce, le « soulèvement populaire » devait tout emporter. On citait pêle-mêle, l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie ; la jeunesse était partout à l’avant-garde. Faute d’Europe à feu et à sang, on eut la Guadeloupe, puis deux ou trois résistances exemplaires (Continentale, Caterpillar, etc.), deux mobilisations nationales, et puis rien. Mais nul ne doute que la rentrée sera chaude. Jadis, on appelait ça le 3e tour social. Surtout ne changeons rien ; continuons comme avant.

 

 

sondages.jpg

Commentaires

Toi aussi, participe à la chaîne de billets que je tente d'initier en publiant en ligne ta petite bibliothèque personnelle du parfait petit terroriste ! un (modeste) exemple ici :


http://gauchedecombat.wordpress.com/2009/06/07/la-bibliotheque-du-parfait-petit-terroriste/


Et vive la résistance !

--
GdeC

Écrit par : gauchedecombat | 07/06/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu