Avertir le modérateur

03/06/2009

"Les résultats ne changeront pas notre orientation politique"

Pierre-François Grond (PFG), qui fait office de numéro 2 au NPA et gardien de la ligne, a appris la leçon de ses glorieux aînés, Alain Krivine, Daniel Bensaïd et François Sabato : on ne change pas de ligne politique quels que soient ses résultats. La LCR a maintenu peu ou prou la même orientation durant 40 ans. Reprise après quelques aménagements de pure forme en 2009, par une LCR repeinte en NPA, cette même ligne politique a toute les chances de produire les mêmes effets.

 

Une enquête de Mediapart (disons, pour être gentil, quelques entretiens avec deux ou trois pointures de l’ex-LCR et du nouveau parti, soit 90 % de la direction, un opposant, Alain Laffont, plus la sociologue commise d’office Florence Joshua) tente de faire le point sur l’état de construction du NPA et l’impact que pourrait avoir le résultat des Européennes sur son devenir.

 

Cette enquête ne nous apprend pas grand-chose que nous ne sachions déjà, mais ne nous dit rien en revanche sur ce que nous avions majoritairement constaté lorsque, les 16 et 17 mai, une cinquantaine de représentants du courant oppositionnel « Convergences et alternative » se sont réunis à Paris pour faire un état des lieux dans le NPA, près de six mois après sa création : en l’occurrence que le climat interne au NPA y est pour le moins détestable et que déjà entre 10 et 20 % des nouveaux adhérents l’ont déserté.

 

Le témoignage de Alain Laffont, la figure de prou du NPA à Clermont-Ferrand, tempère certes, dans cet article, cette impression : « Cela restera un joyeux bordel pendant un certain temps encore, car le NPA est toujours un parti en construction. Chez nous, on est passé de 30 à 120 adhérents. Et bien c’est difficile à organiser. On a du mal, mais c’est passionnant. C’est tellement enthousiasmant de construire un machin pareil ! » On oublie simplement de dire qu’Alain Laffont qui fit la campagne Bové en 2007 et que Krivine voulait « briser » pour cette indiscipline, est ultra-majoritaire dans sa ville, tout en étant opposant à la ligne nationale, et qu’il a en plus pour lui un excellent bilan.

 

Or  Clermont-Ferrand est une exception dans le NPA. Ainsi, ce qui est « passionnant », là où les tenants de la ligne Besancenot ont été relégués à la périphérie de la ville (à Issoire à quelque 30 Km de la capitale auvergnate), est éprouvant là où les « majo » sont présents, même lorsqu’ils sont minoritaires. Les seuls responsables de cette « épreuve » sont précisément les tenants de cette ligne majoritaire qui prennent déjà les devants : « Les résultats ne changeront pas notre orientation politique. » Ce qui, en clair, ne peut signifier qu’une seule chose : l’opposition pourra dire ce qu’elle veut, nous n’en tiendrons pas compte. Et connaissant les « vieux trotskistes », nul doute qu’ils ne seront pas à court d’arguments.

 

Enfin, il y a quelque chose qui n’est pas tranché dans cet enquête. Où se situent exactement les clivages ? Entre « vieux » et « jeunes » ? Entre « archaïques et modernes » ? Entre ceux qui auraient une culture « démocratique » et les autres ? La sociologue Florence Joshua dit à ce propos des choses contradictoires. Elle constate, d’une part, que les « nouveaux  arrivés avec le NPA défendent une culture radicalement démocratique » ; d’autre part que «les modèles historiques peuvent paradoxalement se retrouver davantage chez un nouveau qui arrive avec la figure du révolutionnaire en tête, quand des vieux reviennent après avoir quitté la Ligue par rejet de cette figure. » Et qu’il s’agirait, en fait, d’une question de réglage et « d’adaptation des comportements ».

 

Où ces jeunes auraient-ils appris cette « culture démocratique » ? Et qu’est-ce que cette démocratie qui ne retient que la loi du nombre, d’ailleurs dénoncée par Bensaïd dans la « démocratie bourgeoise » [lire à ce propos son article dans Démocratie, dans quel état ? Editions La Fabrique] mais revendiquée dans son parti comme la seule vérité ? « Jeunes » et « vieux », anciens de la LCR et nouveaux du NPA, se répartissent entre « majo » et « mino », car ce n’est pas là que sont les clivages. Mais sur un tout autre terrain : peut-il y avoir débat entre les « archaïques » de l’ex-LCR (Krivine-Bensaïd-Sabato-Besancenot…), qui rêvent toujours d’un nouveau mai 68 et les « modernes » qui pensent que c’est un vœu pieux, que la question de la « révolution » fait débat, que la perspective d’une grève généralisée qui est à la base de l’orientation du NPA est l’hypothèse certainement la moins probable, que le « nouveau mouvement ouvrier » dont Besancenot voudrait être le porte-parole n’est pour l’instant qu’une espérance et que c’est le « vieux » qui aujourd’hui encore mobilise et organise.

 

J’ajouterai que la question de l’unité n’est pas ce qui fait clivage, mais ce qui se cache derrière. Le refus d’admettre qu’aucune autre hypothèse politique que celle que la majorité du NPA professe n’est envisageable, clôt tout débat et formalise la démocratie. La « vieille » LCR n’a toujours pas fait son deuil d’Octobre et attend toujours sa revanche sur Thermidor. Son crime c’est qu’elle a entraîné une nouvelle génération à mener ce combat d’arrière-garde.

Commentaires

Voici ce que je reçois d'un membre du NPA, l'un des organisateurs de la campagne sur le Grand Ouest :

« Je dois t'avouer que je suis assez excédé par la névrose obsessionnelle de l'incantation unitaire qui ne regarde que son nombrilet tombe chaque fois dans le discours-crachat sur les personnes... la véhémence et l'agressivité détourne de toute analyse et sort toute déclaration de son contexte : on dirait du Stéphane Courtois voire du « sot Piquet ». Cher camarade retiens tes crachats et ouvre tes chakras ! »

Le même écrivait à propos de l’article de Mediapart : « De nombreux points devraient nous servir à analyser la campagne que nous finissons et nous aider pour la transition vers les régionales qui, parce que je suis un indécrottable optimiste, sera dès septembre "la bonne échelle" pour nos luttes et notre volonté politique d'unifier les mouvements sociaux. D'autant que quelques vérités ne tarderont pas à éclater (ampleur et profondeur de la crise et de ses dégâts humains ; hypocrisie et mensonges des stratégies électoralistes)... »

Tout est dit : tout opposant à la ligne actuelle est un névrosé de l’unité qui ne prône que des mensonges et d’hypocrites stratégies électorales.

Écrit par : Gilles | 03/06/2009

Les « psys » de tous poils ne vont pas tarder à s'abattre comme des vautours sur tous ces névrosés qui osent encore prôner l'unité de la classe ouvrière. Il est vrai qu'il n'y a plus que les vieux qui aient encore en tête ces souvenirs émouvants où des congrès ont été balayés aux cris de : « Unité ! Unité !...»

L'indécrotable optimiste ferait bien d'ouvrir grands ses yeux au soir du 7 juin. Et en tirer les leçons !....

Écrit par : Michel | 06/06/2009

Quel drôle d article et quelles drôles de questions.... (mais bon c est ma première visite..je découvre! j apprends!! )

Je suis Conoclaste-(pseudo déposé!!)-. je suis Pauvre. il est 3h du mat.

je suis o npa. non.. "DU" npa.. "du" ..= UN NOUVEAU CONCEPT ?
je n ai jamais pu être à la lcr!! hihihi!

-1----- (PFG), qui fait office de numéro 2 au NPA et gardien de la ligne, me fait penser à une danseuse d autrefois dans les temples grecs revus et corrigés par le peplum americain... pourra toujours utiliser les même initiales si jamais Pour le Front de Gauch ..on sait jamais..

a--* JCONNAIS PAS CE MEC.. POUR MOI C EST UN ETRANGER.. SIL A UN ROLE AU NPA JE NE SAIS PAS DE QUI IL LE TIENDRAIT..JE N AI JAMAIS ETE CONSULTE A CE SUJET..
MAIS
b--* J AI VU UNE VIDEO DE COMMENTAIRE DES ELECTIONS.. çA M A FAIT MAL AU COEUR.. ET DONNé UN PEU ENVIE DE VOMIR... MAIS JE SAIS PAS QUI C EST.. JE FERAI TOUT POUR PAS LE CONNAITRE !!

-----------------------------------------------------------------------------------------

-2------ Alain Krivine, Daniel Bensaïd et François Sabato.. MHHHH

a-- *BON QUAND J ETAIS PETIT ILS EXISTAIENT DEJA DONC JE SAIS LES RECONNAÏTRE.. MES AMIS, NON. ILS SAVENT PAS..ENFIN CEUX QUI SONT NéS FIN 20E SIECLE.. ET JE CROIS ILS S EN TAPENT.. ILS DISENT QUE CA DOIT ETRE DES PROFS ..OU DES BOURGES..

b--* (bonjour Daniel ! souvenir de la rue Lautman, fac de lettres centre ville..)

c--* SABATO ..
MOINS MAIS J AI LU SES TRUCS SUR LA CRISE.. SI C EST LE MEME MEC .. J AI PENSE A CE QU ON NOUS OBLIGEAIT A LIRE YA LOOOONGTEMPS A LA FAC DE SCIENCE ECO..
LES TRUC DE RAYMOND BARRE... JE ME SUIS TOUJOURS DIT QUE C ETAIT JUSTE POUR QUE CE TYPE TROUVE UN PEU PLUS DE TUNES ET QUE DEVAIT ETRE MAL PAYE;;
MAIS QUE C ETAIT PAS TROP LEA PEINE DE CHERCHER NI A COMPRENDRE NI A CRITIQUER;;JUSTE PAYER LE BOUQUIN.. CONTENU TROP NUL POUR L UN.. PLUS DECALE (?!!!!!!!) POUR L AUTRE??
BATEAU..BOF (SI JE CONFOND CE SERAIT AVEC SABADO) BADEAU..BOF
------------------------------------------------------------------------------------------


-3-------- -La sociologogue commise d’office ) tente de faire le point sur l’état de construction du NPA et l’impact que pourrait avoir le résultat des Européennes sur son devenir.

-a-- Là JE SUIS SûR QUE YA ERREUR. CELLE Là N'A PAS DE PROBLèME POUR SON DEVENIR POURQUOI PARLER COMME CA.. SûR QUE Là, ELLE S EST CASéE..
-b-- D'AILLEURS TU DEVRAIS CORRIGER TA PHRASE ET METTRE L AUTRE PARTIE DE LA PARENTHESE... MHHH..

-----------------------------------------------------------------------------------

-4---------Cette enquête ne nous apprend pas grand-chose que nous ne sachions déjà,

---------- mais ne nous dit rien en revanche sur ce que nous avions majoritairement constaté lorsque, les 16 et 17 mai, une cinquantaine de représentants du courant oppositionnel « Convergences et alternative » se sont réunis à Paris pour faire un état des lieux dans le NPA, près de six mois après sa création

TU VEUX DIRE TU ETAIS / RESTE DE CE COURRANT CONSTATEUR ? POURQUOI CETTE AMBIGUITE D EXPRESSION ? APRES TOUT TOUTE REFLEXION EST HONORABLE..

SINON,,, C EST KI "nous"?

nous à la campagne on a pas été mis au courrant.. d ailleurs on sait toujours pas comment faire pour etre au courant..ni en contacts avec ceux des autres villages..alors tu imagines avec ceux des capitales ou des autres régions!! on sait pas..

--------------------------------------------------------------------------------------

-5--------- : en l’occurrence que le climat interne au NPA y est pour le moins détestable et que déjà entre 10 et 20 % des nouveaux adhérents l’ont déserté

AIE OUILLE !! TES PAS ZENTIL..
ENFIN EN STATISTICIEN AMATEUR OU ALG2BREUR 10 OI 20 % CE SERA EN SOLDE NET.. ? EXEMPLE 15 ETAIENT DEJA LA EN AVRIL 50 ETAIENT VENUS EN MAI 60 EN JUIN... COMBIEN SERONS NOUS SUR LA PLACE EN JUILLET..

VERS CHEZ MOI OK .. SI ON DIT 20% SONT DEJA REPARTIS.. CA PASSE MAIS FAUDRAIT DIRE QUE :
* 70% DE CEUX QUI SONT RESTES NOTéS SUR DES LISTE NE SONT PLUS REVENUS AU BOUT DE 1, 2, OU 3 FOIS
* ET 50% DES AUTRES NOUVEAUX NE VIENNENT PLUS NON PLUS
* MAIS DE NOUVEAUX ARRIVANTS "POUR VOIR" ARRIVANT ENCORE PLUS OU MOINS ENCORE POUR LE MOMENT ALORS VOILA NOTRE 10 OU 20 % QUI S EXPLIQUE..
-----------------------------------------------------------------------------------------

-6----------------------soit 90 % de la direction,

TU ES PARISIEN ?? TU ES UN ANCIEN DE LA LCR?!!

NOUVEAU CONCEPT :: NOUS (CAR J OSE PAS DIRE MAIS JE SUIS PAS SEUL)

"""""""N AVONS PAS DE DIRECTION""""""""""""""""!!!!!!!!!!!!!
"""""""NE SAVONS QUE FAIRE DE DIRECTEURS"""""""""

"""""""N EN VEUT PAS"""" mais sérieux! """" N EN AVONS VRAIMENT PAS"""""

NOUS AVONS
NOUS NOUS SOMMES DOTES : D UN EXECUTIF et
NOUS NOUS SOMMES DOTES D UN CONSEIL POLITIQUE COMPRENANT DES ELUS
-----------------------------------------------------------------------------------------

On oublie simplement de dire qu’Alain Laffont qui fit la campagne Bové en 2007

MA PAROLE ENCORE UN CéLèBRE QU ON CONNAIT PAS ICI OU CHEZ LES MAJO COMME TU VAS NOUS DIRE APRES...

CETTE FOIS IL A VOTE AUSSI POUR BOVE COMMENT LUI DEMANDER TU PEUX L INCITER A VENIR METTRE UN PETIT BILLET ICI CA SERAIT TOP CLASSE

------------------------------------------------------------------------------------------

-7------ Et qu’est-ce que cette démocratie qui ne retient que la loi du nombre, d’ailleurs dénoncée par Bensaïd

MINCE ALORS C EST AUSSI TON PROPRE AVIS ?
IL A DIT CA SAID ET QUI LE SAIT...
POURQUOI TU RAJOUTES " d'ailleurs"
ah cette Louise !!(michel..non?)
------------------------------------------------------------------------------------------

-8------------- Où ces jeunes auraient-ils appris cette « culture démocratique » ?


A LA BASTON
TOUS SEULS
SUR INTERNET
SUR LES STADES

ET SANS LE DIRE CES SALOPARDS.. VOYOUS.. zont pourtant été éduqués ; mais tu vois là ce vulgaire esprit des enseignants et le résultat..
*cette institution n a pas joué son rôle,
* l armée n en parlons pas ils nous ont supprimé le service militaire,
*la famille.. bah ça dure 10a mmaxi
et en plus d ailleurs grâce et pour l émancipation des femmes on les a envoyées au taf liberatoire mais sans dire aux mecs de rester au lit et à s occuper de la maison " qui est un vrai travail qui constitue d ailleurs quand on travaille une dure double journée non remunérée"..
et ça! sans donner les sous pour se payer une pauvre fille de bretagne pour s occuper des gosses et faire la vsl , et pire sans donner les sous pour pouvoir vivre, comme avant avec un seul salaire!! c est la AUSSI que ...non je m egare non??..
et je te dis pas pareil des autres institutions :
le catéschisme et la mosquée que d alle, la synagog pareil ,
les francs cas ou les éclai, que dalle, les cemea sont devenus que l'EE,
d ailleurs sont meme pas dréssés au syndicat, ils y vont pas, ou alors zont meme pas de travail alors... bah..

-----------------------------------

TU DIS DONC "Où ces jeunes auraient-ils appris cette « culture démocratique » ?

LE TEMPS GRAMMATICAL (CONDITIONNEL NON ??) QUE TU AS UTILISé ICI
EST IL CHOISI POUR MARQUER UNE TRES VIOLENTE DENEGATION
OU IMPOSSIBILITE EFFECTIVE
OU POUR MARQUER DE L IRONIE;;MAIS LA JE NE PEUX PLUS ETRE SUR QUE TU PARLES D ICI ET NON D AILLEURS;; DONC QUE TU PARLES DE LA LCR

NBnbNB benêt que je suis J ENRAGE QUE LA LCR AIT ETE REDUITE; NON DETRUITE.. ELLE EXISTERAIT ENCORE? NOMBRE DE CEUX QUI SE PROPULSENT ET SE L HERMITTENT CADRES OU AUTRES AURAIENT BIEN PU NOUS AIDER EN RESTANT DANS UNE HUITRE LCR MAINTENUE ET Z AURAIENT PAS EU BESOIN DE DRAGUER L ARLETTE;;



Où ces jeunes auraient-ils appris cette « culture démocratique » ? Et qu’est-ce que cette démocratie qui ne retient que la loi du nombre, d’ailleurs dénoncée par Bensaïd dans la « démocratie bourgeoise » ....

--------------------------------------------------------------------------

mais revendiquée dans son parti comme la seule vérité


--a---- là, tu parles de la démocratie,?
de la culture démocratique, ?
de la démocratie bourgoise ??

de ce que j ai vu, vu pratiquer, au npa , mené quand meme pas les anciens de la lcr nous ne sommes pas encore au niveau de!! ma pratique moi c est ..je suis allé, j ai ecouté, parlé, débattu... apres.. j avais sommeil..1h du mat, se lever a5h30, taf, etc..je suis parti , la discusson etait pas finie.. il restait deja plus que 50% des participants...et le lendemain , j ai appris ce qui qui avait finalement été décidé.. et que meme il y avait eu un serieux vote!!! entre les 12 qui restaient!!
cool non!
-------------------------------------------------------------------------------------

J’ajouterai que la question de l’unité n’est pas ce qui fait clivage, mais ce qui se cache derrière. Le refus d’admettre qu’aucune autre hypothèse politique que celle que la majorité du NPA professe n’est envisageable, clôt tout débat et formalise la démocratie. La « vieille » LCR n’a toujours pas fait son deuil d’Octobre et attend toujours sa revanche sur Thermidor. Son crime c’est qu’elle a entraîné une nouvelle génération à mener ce combat d’arrière-garde.




pour moi la lcr est un cadavre cher!! mais depuis longtemps morte comme support de progression..(pas dit de connaissances ou de culture!).. mais mort et à part pour quelques catéchumènes égarés et que jamais nuls n a vu ni aux resto du coeur nni dans rien qui pouvait sentir u peu la misère , taches confiées au secteur associatif..e prenant soin d ailleurs de pas trop regarder si la dedans se trouvait plus ou moins de 90%des mouvement religieux..sans doute c etait deja plus la peine de se battre sur la question religieuse!??

La "majorité du npa""" mais j ai , d un coté envie d eclater de rire, en meme temps je crains de te peiner alors je reste serieux ... la majorité du npa mais tu sais toi ou elle se trouve!!!! tu l as deja vue!!?? t es trop!! va falloir la aussi ajuster... majorité silencieuse? majorité suiviste? militants?colleurs d affiches? adhérents?? attention!! oui se mène aussi un autre ""combat "" d autres enjeux.. la majorité du npa ce sont les nouveau adherents..qui pour l instant viennent et repe*artent, viennent et restent, regardent ecoutent..se forment!!!??mais come d hab..sans trop rien dire, discret, comme ils ont appris tout seul leur democratie ou leurs critères..et puiis..on verra!!

PS comment remplacer PS.. post ..j aime que ça s amalgame ave Parti(e)s Socialiste (hihi) mais ça me gène aussi : post sciptum et notta bene :: sais tu si on peut avoir de quelqu un une idée sur le nombre de adhérents, ou de militants, ou de encartés NPA qui, aux dernières elections , -ne sont pas allé voter, ou n ont pas voté NPA;;; toujours pareil dans mon village... mais bien sur seulement chez ceux qui me font confiance... ça ferait un sacré barouf!! autout de moi ben ça fait bien et sans trop chercher, plus de 15! une paille... mh ya des comités moins etoffés!!

----------------------------------------------------------

-Cette enquête ne nous apprend pas grand-chose que nous ne sachions déjà, mais ne nous dit rien en revanche sur ce que nous avions majoritairement constaté lorsque, les 16 et 17 mai, une cinquantaine de représentants du courant oppositionnel « Convergences et alternative » se sont réunis à Paris pour faire un état des lieux dans le NPA, près de six mois après sa création : en l’occurrence que le climat interne au NPA y est pour le moins détestable et que déjà entre 10 et 20 % des nouveaux adhérents l’ont déserté.

Écrit par : fred... | 15/06/2009

Je ne suis plus parisien et je suis actuellement intérimaire dans l'industrie nautique. Je n'ai jamais appartenu à UNIR et suis en désaccord avec leur départ. Je combats aussi bien les orientations du Front de gauche que celle du NPA qui représentent pour moi deux impasses. Enfin, il est vrai qu'il n'y a pas homogénéité dans le NPA mais le fonctionnement "bonapartiste" de ce parti permet de dégager une "majorité a-critique qui est aveugle sur l'échec que nous venons de subir.

Écrit par : Gilles | 15/06/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu