Avertir le modérateur

14/05/2009

Les luttes ou les urnes ?

Selon un dernier sondage (IFOP, réalisé les 6 et 7 mai auprès de 886 personnes, pour Paris Match), l’écart entre le NPA et le Front de Gauche (Parti de gauche et PC) s’amenuise. Selon l'IFOP, le Front de gauche aurait rattrapé son retard sur le Nouveau Parti anticapitaliste (6,5 % pour le premier, 7 % pour le second). Au total « la gauche de gauche », avec LO, totalise plus de 15 % des intentions de vote. Parallèlement, le PS est crédité de 21,5 % des voix.

 

Le chiffre le plus remarquable est néanmoins le total à droite (54 %), obtenu en additionnant les intentions de vote pour l’UMP, les 13,5 % à la droite de la droite et les 13,5 % du MODEM. C’est dire que nous sommes loin, mais très loin, de cette « radicalisation » que le NPA espérait traduire dans les urnes. En gros, le NPA va très certainement obtenir un bon score mais qui n’aura aucune répercussion sociale. D’autant plus s’il obtient un score à quasi égalité avec celui du Front de gauche.

 

De toute évidence cela illustre la double erreur du NPA. En premier lieu d’avoir cru que la crise, bien réelle, aurait pour effet de mobiliser comme une trainée de poudre de larges secteurs du salariat. En second lieu que sa « stratégie de rupture » « siphonnerait » à son profit le réservoir de voix à la gauche de la gauche. Toutefois, les jeux ne sont pas faits, mais cet échec relatif du NPA, s’il y a lieu, pourrait avoir des effets bénéfiques. Si tout du moins, le NPA accepte d’en débattre. Ce qui n’est pas certain. Les 40 ans d’échecs réitérés de la LCR n’ont conduit à aucune remise en question.

 

Le plus pénible, si la tendance persiste, c’est que ce combat de coqs entre NPA et Front de gauche, ajouté au naufrage d’un PS sans perspective, va peser lourdement sur un mouvement social déjà ralenti par l’attitude pour le moins timorée de ses directions syndicales. Ainsi comme en 1974-1975 ou en 1984-1985, le capital pourrait sortir grand vainqueur de cette crise.

 

« Protester utile », comme le dit ne NPA n’est peut-être pas ce que recherche aujourd’hui les salariés. Ils attendent autre chose, de plus consistant, une vraie sortie de crise, sociale mais surtout politique. Les appels de Besancenot à la grève générale, puis à une marche des licenciés, enfin à un mouvement des salariés de la filière automobile, épuisent à chaque fois qu’ils sont prononcés le potentiel de protestation de leur auteur.

Commentaires

Tout à fait d'accord avec cette analyse.

Écrit par : Belatar | 16/05/2009

s'allier avec le front de gauche pour gratter des pourcentages aux européennes et voir les communistes s'allier avec le PS pour les prochaines élections au national pour gratter des sièges ?
Dans les négociations, le NPA a clairement demandé un engagement au delà des européennes, le PC a répondu négativement , le PG a suivi et maintenant on accuse NPA de jouer solo ? Tout cela activement relayé par la presse ? c'est un peu fort de café!
Que les salariés ne se laissent pas désinformer qu'ils comprennent que ce que l'on présente comme sectarisme de la part du NPA est tout simplement de l'hônneteté intelectuelle et surtout politique .

Écrit par : carle | 28/05/2009

Mais je sais tout ça. Et ce n'est certainement pas un Front de gauche à 7 % contre un NPA à 6 % (dernier sondage) qui va les faire changer d'avis. La position (vis à vis du PS) du Front de gauche est un paramètre qui ne peut faire obstacle à une unité qui dans ces élections aurait été un coup de tonnerre pour toute l'Europe anticapitaliste et antilibérale. Un front large nous aurait positionné en 3e position, devant Bayrou, et à quelques points du PS. La question des rapports avec le PS aurait pu être débattue d'une tout autre façon. En fait, le NPA va servir dans cette affaire les intérêts du PS et du PC. Le NPA a raté son opération de siphonage de la gauche de gauche.

Écrit par : Gilles | 28/05/2009

Gilles, j'apprécie beaucoup de tes positions.

Mais en tant que communiste, très impliqué dans le Front de Gauche, je te jure que ta vision du Front de Gauche est fausse. Si tu peux parfois être très lucide sur ta vision du NPA, malheureusement, toi et de nombreux autres restez totalement endoctrinés par l'image du Front de Gauche dictée par la direction du NPA et notamment par Besancenot.

La réalité est toute autre !

J'étais mercredi encore à un meeting du Front de Gauche. Meeting où il y'avait à la tribune un membre du PCF, un membre du PG, mais aussi un membre du NPA et un membre du MRC !
Tous, aussi bien du NPA, que du PG, que du PCF ont dit, et redit que l'objectif était de construire un rassemblement qui a vocation a durer ! Que ce n'était pas un simple "coup électoral", et qu'il y'aurait de suites. Cela a été dit et redit...

Et même si tu ne crois pas les discours, observe objectivement les faits.
Ok, la direction du PCF a beaucoup à perdre et on peut avoir des doutes sur sa position en 2010. Moi même, militant communiste j'en ai.
Ok, on peut se demander si la conversion de Mélenchon à l'anticapitlisme est sincère.
Ce qui est sûr par contre, c'est que les gens qui ont adhéré au PG ont suivi un homme parcequ'il a rompu avec le PS. Si cet homme "revient à la soupe", il le lacheront aussitôt. Si Mélenchon revient à la soupe, il perd aussitôt son parti, ses adhérents. Il perd tout, il n'est plus rien et n'a aucune valeur pou rle PS.
Mélenchon ne peut pas revenir à la soupe, sinon, il est politiquement mort.
Donc, aux régionales, le PG ne proposera pas d'alliance au PS, il cherchera encore l'union avec le NPA.

Et le PCF ? Les militants de bases veulent l'union... avec le PG mais aussi avec le NPA. Tu auras dû être là au meeting de lancement de campagne et entendre comment Christian Piquet a été ovationné par une salle composé en majorité de militants du PCF !
On a fait campagne avec le PG avec une partie du NPA, et il faudrait oublier ça dans moins d'un an ? Les militants de bases ne sont pas des girouettes qu'on manipule si facilement. On les a lancé, ça a créé une dynamique, d'autant plus forte que les sondages sont positifs... Ca ne se stoppe pas brutalement comme ça.
Est-ce possible que les cadres du PCF parviennent à "vendre" aux militants de bases des listes d'unions au 1er tour avec le PS ? Je ne suis pas devin, toi non plus, mais une chose est sûr : ils auront beaucoup de mal et rien ne permet de dire s'ils y parviendront ou pas.

Donc, ne soit pas si sûr des régionales et de la positions du PCF. C'est beaucoup plus subtil, il y'a encore beaucoup de débat à avoir. Et la vision tranchée de Besancenot sert ses intérêts, mais est fausse !!!

Écrit par : Pingouin094 | 29/05/2009

Ce dont je suis certain, c’est que le pli est pris. Depuis 2005 – et c’est pourquoi j’ai ré-adhéré à la LCR après 20 ans de fâcheries (1968-1986, puis 2005-2008), quelque que chose a profondément changé parmi les adhérents des partis à la gauche du PS et peut-être même dans certains secteurs du PS : on ne pense plus que le PS peut faire gagner, qu’il peut surtout, « aux affaires » comme ils disent, servir les intérêts des salariés, du moins ceux qui sont au bas de l’échelle sociale. Néanmoins, ce sentiment ne touche pas la grande majorité des salariés et d’autant plus chez les ouvriers et les employés où le scepticisme vis-à-vis des partis est extrêmement grand. Etant à la CGT, je vois chaque jour les ravage de cette « dépolitisation ». C’est pourquoi il est urgent de trouver un lieu de re-politisation où les salariés se réapproprient le débat politique. Or dans l’immédiat aussi bien au NPA que dans le Front de gauche on a « des solutions » aussi peu opérantes les unes que les autres. C’est bien pourquoi je milite pour que dans chaque formation de la « gauche de gauche » on « ouvre » au maximum le débat sur les solutions qui ne passeront pas forcément ou par les luttes ou par les urnes, mais par les deux à la fois, en simplifiant.

Écrit par : Gilles | 29/05/2009

Là dessus, je suis entièrement d'accord avec toi...

Écrit par : Pingouin094 | 02/06/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu