Avertir le modérateur

12/05/2009

La crise ? Quelle crise ?

Et l’on reparle d’Al Qaeda. Ajouté à ça Cannes et ses paillettes, Gasquet tombé dans la coke, le Pape en Palestine, Dati qui joue à cache-cache avec ses électeurs, les réformes de l’hôpital et de l’université qui n’en finissent pas d’être contestées mais qui passeront quand même, Hadopi revotée, Tapis qui fait reparler de lui, Val à Radio France et dans quelques semaines les Européennes… Voilà la crise reléguée aux brèves et aux communiqués.

 

Elle est pourtant bien là, cette crise. La production manufacturière a chuté de 17,8% au 1er trimestre. D'un trimestre à l'autre, la baisse est de 8,3%. Sur le seul mois de mars, elle s'élève à 1,1%. Des chiffres qui laissent présager une forte contraction du produit intérieur brut au premier trimestre. Selon les données corrigées des variations saisonnières publiées par l'Insee, la production industrielle française s'est repliée de 1,4% en mars. Cette baisse, la septième d'affilée, est près de trois fois plus importante qu'anticipé par les économistes (-0,5% selon le consensus des économistes interrogés par l'agence Bloomberg).

 

La production manufacturière (hors énergie) ne fait pas mieux et s'inscrit en baisse de 1,1%. Qui plus est, la baisse de février a été revue en forte hausse, à -0,8%, contre -0,1% annoncé il y a un mois. Une forte déception puisque cette quasi stabilisation avait été perçue par certains comme la première éclaircie d'un horizon bouché depuis des mois. Au final, le premier trimestre se solde par une baisse de 8,3% de la production manufacturière par rapport au quatrième trimestre 2008 et de 17,8% sur un an.

 

Ces chiffres laissent présager une forte contraction du produit intérieur brut. Dans la foulée, le gouvernement doit officialiser une nouvelle prévision de croissance pour 2009, avant de détailler ses prévisions macroéconomiques dans les jours qui suivront. François Fillon et Christine Lagarde ont déjà indiqué qu'un repli de l'économie française de 2,5% cette année était "probable", alors que la prévision officielle prévoit une baisse de 1,5%. La Commission européenne table sur un recul du PIB de 3% dans l'Hexagone.

 

En mars, la production des industries agricoles et alimentaires a diminué de 0,6%. Les activités de cokéfaction et raffinage ont, elles, régressé de 2,1%. La production d'équipements électriques et électroniques et autres machines s'est également repliée de 1,7%. La production de produits informatiques et électroniques a fléchi de 2,8% et celle des autres machines de 1,5%.


Dans les matériels de transport, la production est en revanche restée en hausse (+1,3%) : elle a augmenté de 3,1% dans les autres matériels de transport (constructions navale, aéronautique et ferroviaire) mais elle a continué de se replier dans l'industrie automobile (-1%). La production d'autres produits manufacturés a reculé de 1,5% : la baisse touche l'industrie chimique (-3,0%), les filières caoutchouc, plastique et autres produits minéraux non métalliques (-2,9%) et les industries du bois, papier et imprimerie (-2,8%) et du textile, habillement, cuir (-1,6%). En revanche, l'industrie pharmaceutique a rebondi (+2,4%).

 

Et quand la crise s’installe et que l’on s’achemine à petits pas vers deux enterrements syndicaux en mai et en juin, le patronat frappe. Et il frappe dure. Ainsi, à Caterpillar, le plan initial de 733 licenciements sur les sites isérois sera intégralement mise en œuvre. Or, tandis que les salariés apprenaient la nouvelle, Bernard Thibault était l’invité à Grenoble d’un grand raout social-libéral sous la houlette du club Rosanvallon. Thème : la république des idées ! Il parait que le grand manitou de la CGT n’a même pas été salué ses camarades.

Commentaires

D’une guerre des civilisations concernant le business de la religion au marketing viral pour le repli communautaire global, les clients préfèrent le spectaculaire putassier à l’introspection solitaire.
Al-Qaïda est plus utile sous assistance respiratoire électorale que dans les mémoires à la fois victorieuses et infidèles car en quête perpétuelle de nouveaux ennemis.
Ces nouveaux hobbies pour lobbys pourraient être l’obésité chez les enfants et le téléchargement pirate, mais ils remplissent moins les carnets de commande du Ministère de la Défense.
La suite ici :
http://souklaye.wordpress.com/2009/03/27/notice-avant-utilisation-–-post-al-qaida/

Écrit par : walkmindz | 12/05/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu