Avertir le modérateur

07/11/2008

Royal secoue le cocotier…

… Et  les premiers qui tombent s’appellent Dolez et Mélenchon. Paradoxe apparent mais pas si illogique que ça. Pour expliquer leur départ du PS, les deux compères expliquent qu’ils ne veulent plus cautionner une ligne d’alliance avec le MoDem. Pur prétexte. Dolez et Mélenchon se sont accommodés pendant des années des revirements du PS et des pires alliés (Tapis, Soisson…), ça ne les a pas empêché d’y rester et d’y faire carrière.

Ça me rappelle un vieux débat, quand, en 1981, l’union de la gauche allait du PS au PC en passant par le Parti Radical. Certains comme Mélenchon, mais qui était alors « trotskiste », pensaient qu’il fallait tout faire pour que les potiches radicales quittent cette union. Que débarrassé de ces « sous-marins » du Grand Capital, le programme de l’union de la gauche prendrait sa vraie valeur. Qu’il deviendrait un véritable programme pour un « gouvernement ouvrier ». C’est ce même courant « gauchiste », où militait Mélenchon, qui avait introduit une « taupe » trotskiste dans l’entourage de Mitterrand : Lionel Jospin.

On sait comment tout ça tourna : en eau de boudin. Mitterrand et ses amis n’avaient nul besoin des « radsocs » pour trahir les espoirs du « peuple de gauche ». Il en est de même aujourd’hui. Je suis même certain, qu’à la première occasion, les Hamon et autre Emmanuelli seront prêts à conclure un accord avec Aubry qui gouverne à Lille avec le MoDem ou avec le « libéral » Delanoë. Le pouvoir n’a pas d’odeur. Mais il est vrai aussi, qu’avec Royal à la tête du PS, les gauchistes en peau de lapin du PS ont du souci à se faire question carrière.

On va me dire que « Méluch » et Dolez étaient pour le « non » au TCE. Mais Fabius aussi qui s’est allié avec Aubry qui était pour le « oui ». Mais tout cela est désormais de l’histoire ancienne. L’appareil du PS va se liguer contre Ségo, et la « gauche » du PS ne sera pas la dernière à tremper dans la combine.

Quant à nos deux « faux amis », nous allons les retrouver… en travers de notre chemin. Là aussi, aucune illusion à se faire. Leur projet est clair : construire rapidement un pare-feu pour contrer l’émergence du NPA en ralliant les signataires de l’Appel de Politis déterminés à en découdre depuis quelque temps déjà avec le NPA et la LCR. Ces démissions c’est le déclic que certains attendaient. Après le « tous contre Ségolène », on passe au « tous contre Besancenot ».

Plus que jamais, c’est sur le terrain de la politique que tout se passe aujourd’hui. Le NPA a pris de l’avance mais attention à la « fermeture » de son orientation. Ce n’est pas la « crise finale » et les sociaux libéraux ont encore de beaux jours devant eux, d’autant plus lorsqu’il se trouvera entre eux et nous (les anticapitalistes), un courant conciliateur, comme die Linke en Allemagne, toujours prêt à concevoir des alliances de circonstance sans principes.

C’est pourquoi le NPA doit être à l’écoute mais expliquer qu’entre l’anticapitalisme et le capitalisme (même teinté d’antilibéralisme et de protectionnisme), il faut choisir. Mais qu'hormis ça, tout est possible et imaginable.

Commentaires

excellente analyse: claire et précise. ne pas oulier les positions de Melenchon soutenant la bureaucratie et les capitalistes chinois. Ne pas oublier les positions de Melenchon sur les langues parlées en France autre que le français: il traite tous ceux qui parlent une autres langue de Fascistes ( alors que dans la résistance en Bretagne les maquisard parlaient bretons pour ne pas être compris des collabos).
Oui, ils viennent au secours du PC et de tous ceux qui veulent voir échouer la construction ouverte d'un nouveau parti anticapitaliste.
par contre chose interressante le score des membres de la risposte ( tendance de Ted Grant) au vote PCF. c'est encourageant.

Écrit par : hector malot | 08/11/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu