Avertir le modérateur

26/12/2007

De plus en plus ! De moins en moins !

On fustige souvent les discours militants pour lesquels rien ne s’arrange, tout va de mal en pis. Et pourtant, il faut s’y résoudre, il ne s’agit pas là d’idéologie mais d’une tendance lourde de la période. Ici même j'ai donné à plusieurs reprises des chiffres sur l’augmentation du travail intérimaire ou la stagnation du revenu salarial net moyen entre 1978-2005, chiffres puisés à de bonnes sources, très officielles. Une enquête récente du Credoc (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie) révèle également l'explosion des inégalités dans l'accès à la propriété depuis maintenant un quart de siècle.

Réalisée auprès de 2 000 foyers, cette enquête montre qu'en 1980, 45 % des familles à revenu moyen ou modeste étaient propriétaires de leur logement. Cette proportion est tombée en 2007 à 33 % pour les familles modestes et est restée stable à 46 % pour celles à revenu moyen. A l'opposé, la propriété gagne du terrain parmi les hauts revenus, qui sont désormais 70 % à posséder leur logement, contre 51 % en 1980.

Rien de surprenant, il en est de même plus généralement du partage inégal des richesses entre le capital et le travail. Car les désaffiliés, les sans-rien, les exclus de la manne, ne sont pas les oubliés ou les retardataires de la mondialisation, ils en sont la contrepartie nécessaire et la condition. Il faut bien qu’au final quelqu’un paye pour cette fuite en avant d’un capitalisme financier, rentier et agioteur pour lequel une croissance de 3 % peut " créer " une plus-value boursière de 15 %, 50 %, 100 % par an ! Ce miracle (un vol) a un coût et les risques ne sont supportés que par les plus faibles comme on le voit actuellement aux Etats-Unis avec la crise des subprime.

Evidemment une telle enquête ne bouleversera pas la politique suivie par Sarkozy, lui qui a pourtant souhaité que les Français accèdent plus nombreux à la propriété. Pur boniment ! En fait la crise du logement est l’une des plus belles illustrations de l’écart grandissant entre les revenus de la rente et ceux du travail. Car c’est d’abord la hausse des loyers et la spéculation immobilière qui écartent de nombreux foyers de l’accès au logement et pas le manque de logements sociaux. Ou plus précisément, le logement social n’est que la contrepartie que la société est contrainte à payer pour que les revenus de l’immobilier puissent continuer leur folle course.

Commentaires

Je comprends votre préoccupation de voir de plus en plus de français modestes accéder à la propriété.

Je comprends moins votre argumentaire car si vous souhaitez vraiment cette évolution, il suffit comme dans bien d'autres pays que les collectivités territoriales acceptent de nouvelles constructions et surtout de nouveaux habitants.

Le capitalisme vit trés bien avec des prix bas, il suffit que les marges soient préservées. Seuls les rentiers fonciers profitent de la situation de rareté foncière que nous vivons aujourd'hui.

Cette situation n'est pas une fatalité, la politique des prix hauts est une politique locale, hélas partagée par de nombreuses collectivités qui au passage tirent profit des plus values pour financer les équipement de ceux qui ont déjà un logement au détriment de ceux souhaitent s'installer.

Point besoin pour cela de faire la révolution, il suffit de faire évoluer les politiques foncières.

J'ai du écrire 2 ou 3 trucs la-dessus sur mon blog http://futur-simple.com

Écrit par : Eric | 27/12/2007

bjr c acosse de mas naissence francais que j vous icrire pour que vous me donèe une chonce davoire mes papier francais
je sui nais a asniere sur saine le 09/07/1982
et jais entrè sene viza de puis un ans
je raive davoire juste une petite aide de vous
je vous mèrci madame ségolène aux fans de mon ceoure merci
mustapha amsarrou

Écrit par : mustapha amsarrou | 28/12/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu