Avertir le modérateur

24/12/2007

Vous allez adorer 2008 !

Après une visite aux travailleurs de Charles Jourdan, à Romans dans la Drôme, dont l’entreprise est en liquidation judiciaire, l’ancienne candidate socialiste interpelle le gouvernement sur le logement social. On voit également fleurir sur les murs de nos villes des affiches du parti socialiste exigeant une hausse du pouvoir d’achat, sans précision de combien elle devrait être et par quels moyens l'obtenir.

Un PS qui penche à gauche (modérément), ça ne s’était pas vu depuis longtemps. Quasiment muets durant les grèves de novembre, atones pratiquement depuis six mois face à la déferlante Sarkozy, absents des luttes pour les sans-logis, les socialistes prennent-ils enfin conscience qu’à force d’évitement, ils risquent d’ici quelques mois de subir une nouvelle défaite électorale ?

Il est vrai que l’on parle peu encore de ces municipales de 2008. Il y aurait pourtant beaucoup à dire sur ces alliances qui se nouent ici et là. Bayrou soutenant Juppé à Bordeaux, Wehrling – porte-parole des Verts – sur la liste du MoDem à Strasbourg, Nadine Morano, porte-parole de l'UMP, faisant alliance avec le PS David Melloni à Toul… jusqu’à Lutte ouvrière offrant ses services au PC voire au PS. Et ce n’est qu’un début. On mettra peut-être au crédit du locataire de l’Elysée d’avoir inaugurer cette pratique de l’ouverture sans principes en accueillant dans son gouvernement les Kouchner, Amara, Hirsch et autre Besson. C’est surtout un signe des temps. A force de raboter dans tous les angles, ce qui différentie la gauche de la droite devient extrêmement mince.

Royal, justement, passe d’un extrême à l’autre. Un jour, elle nous explique froidement qu’en mai, elle avait demandé à Bayrou d’être son Premier ministre ; un autre jour elle nous la joue Besancenot, comme à Romans. Sarkozy aussi verrait bien le porte-parole de la LCR au parlement. Toutes ces simagrées, c’est limite insultant. Mais au fond cela dénote chez ces gens de peu de conviction qu’ils sont prêts à beaucoup céder si on y met les moyens.

Les municipales sont un excellent moyen de brouiller les pistes. Les enjeux locaux servant de cache-sexe aux enjeux nationaux, en plein euphorie d’ouverture, on va de gauche à droite s’en donner à cœur joie. Ces élections sont aussi un tremplin pour les ambitieux. C’est ainsi qu’à droite, en 1995, se sont révélé les Copé, Jego, Bertrand, et autre Woerth…. Alors pourquoi ne pas créer une vraie surprise en donnant une prime au parler vrai des listes anticapitalistes, 100 % à gauche ? Faire mentir tous les ensorcelés, faiseurs d’opinion et propagandistes de l’ordre établi, leur donner une première leçon, eux qui ne voient rien venir. Vous n’avez pas aimé 2007 ? Vous allez adorer 2008 !

Commentaires

Comment démasquer un faux gauchiste ? un faux prétendu de gauche ? avec des questions pieges, simples, dont les reponses devraient allé de pair ???? C'est un petit appel, qui pourrait peut être faire l'objet d'un billet???

Merci pour ce blog

Écrit par : k | 24/12/2007

Si Royal parvient à "tenir les deux bouts" - comme elle aime à dire - alors ça sera une bonne chose...

Ce à quoi elle s'essaie depuis quelques jours sur le terrain est-ce sans doute l'exemple de ce qu'elle a dû expliquer pendant son marathon télévisuel pour la promotion de son dernier bouquin ?

Elle veut un truc qui aille de Besancenot-Bové à Bayrou. Il faut bien qu'elle s'y mette en actes. (Hors responsables politiques: ça donne des électeurs à la gauche du PS jusqu'au centre à fédérer.)

Pourquoi pas ? On doit bien réfléchir comment être un jour majoritaire dans ce pays. Parce qu'avec une gauche dont un total cale à 36 %: ça ne mange pas de pain !

Je me réjouis au moins de constater que s'il y a bien une personne qui au PS bouge encore et peut se faire entendre, c'est bien elle ! Alors on peut comme moi ne pas être d'accord avec la totalité de ce qu'elle nous raconte. Mais au moins il y a quelqu'un qui bouge...

Car que n'a-t-on pas entendu ou lu ces derniers semaines dans les médias ? le PS est-il mort; où est le PS; etc.

Franchement toute voix qui peut venir de la gauche en ce moment me plaît. J'en ai tellement gavé du Sorkozysme.

Écrit par : Martin | 25/12/2007

Etre de "gauche" n'est plus un critère politique interessant. De même que de savoir si la droite c'est mieux pour les riches et les chanceux ....

Le seul gage d'une politique consciente et responsable est la démocratie au sens litteral et historique du terme. "Demos critos", la "voix du peuple". En effet jamais la France n'a été autant anti-démocratie que sous le second mandat de Mitterrand ou le premier (et j'espère le dernier) de Sarkozy ! Et encore c'est pas fini.

Pour prendre une bonne décision sur un sujet, il suffit à l'homme politique démocrate de demander leurs avis aux gens responsables et conscients du problème traité ! Fini les conseillers spéciaux, les secrétaires généraux et autres faire-valoir dont le seul intérêt ne sera pas le peuple mais conserver ses privilèges ! Nous sommes dans une putain de société de privilèges et le plus énorme c'est qu'à la télé on nous explique que les privilégiés sont les cheminots et les gaziers. C'est une honte pour notre pays !

Le seul parti qui porte la responsabilité et la conscience dans son éthique et dans sa charte des valeurs est le "Mouvement Democrate". Je persiste à apprécier François Bayrou car je vis ce qui se passe dans les permanences alors que j'entre pour la première fois en politique.

J'aimerai que les journaux accorde plus généralement une meilleure visibilité à l'opposition.

Bien à vous. Frédéric.

Écrit par : Fred | 25/12/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu