Avertir le modérateur

21/12/2007

Les bons et les méchants

Olivier Besancenot est devenu le révolutionnaire préféré des Français. Bien entendu, ceux qui l’écoutent ou qui le lisent attentivement s’aperçoivent vite que le José Bové des villes est aussi le porteur d’une idéologie dogmatique et surtout mécanique, que son univers est d’un manichéisme absolu, qu’il se fait de la société, de l’économie et du monde une vision tellement réductrice, tellement immobile, tellement unilatérale qu’elle finit par acquérir une dimension paranoïaque. Dans son univers, il y a les bons et les méchants, comme dans un tableau de Jérôme Bosch, l’oligarchie des puissants maléfiques, flanqués de leurs vassaux et de leurs mercenaires, prêts à tout pour exploiter toujours davantage une humanité réduite au servage. L’actualité sociale n’est faite que de licenciements crapuleux, de fusions malintentionnées, de lois injustes, de mesures oppressives et de régression généralisée. A l’entendre, à le lire, on a le sentiment que la société tout entière marche rapidement à reculons, que le niveau de vie s’effondre, que le chômage augmente irrésistiblement, que la France tout entière vit plus mal qu’il y a cinquante ans. "

C’est du Alain Duhamel, dans Libération, le 19 décembre. Déjà Duhamel dans " Libé " ! Quel chemin parcouru ! Pas Duhamel, lui il n’a pas bougé. C’est " Libé " qui est venu à Duhamel. Mais le sujet n’est pas Duhamel et encore moins " Libé ", mais les propos qu’il tient. Donc en écoutant Besancenot " on a le sentiment que la société tout entière marche rapidement à reculons ". Justement, j’ai trouvé un exemple dans Les Echos,ce fleuron de la presse d’extrême-gauche. Selon ce titre " un total de 688.000 personnes occupaient un emploi intérimaire fin octobre en France, soit une baisse de 0,9% par rapport au mois de septembre, mais une hausse de 4,2% sur un an, en données corrigées des variations saisonnières (CVS), a annoncé mercredi l'Unedic. Le régime d'assurance chômage a aussi donné les chiffres définitifs pour le mois de septembre: 694.200 personnes travaillaient en intérim, en données CVS ( 2% sur un mois, 4,4% sur un an). Le recours à l'intérim reste prépondérant dans l'industrie, où il a légèrement augmenté en octobre ( 0,3%), en particulier dans l'industrie automobile ( 2%). Alors que l'industrie ne représente que 20,8% de l'emploi salarié total, ce secteur employait 45,3% des intérimaires fin octobre, souligne l'Unedic. L'industrie automobile (12,8%), la construction (10,6%) et les industries agricoles et alimentaires (10%) sont les secteurs où la part d'intérimaires par rapport à l'effectif total est la plus élevée. "

C’est très certainement ce que Duhamel appelle " un progrès " et Besancenot, qui voit le mal partout, un " recul ". Si j’ai pris cet exemple, c’est que je travaille dans un secteur où les intérimaires peuvent aller jusqu’à représenter… 40 % du personnel. Certes un certain taux d’intérimaires peut être justifié pour des raisons qui tiennent au caractère fluctuant des commandes. Mais récemment j’ai pu entendre un cadre de cette entreprise (dirigé par un élu socialiste) tenir un tout autre discours. En substance, il expliquait à de futurs stagiaires ce qu'était la politique de recrutement dans l’entreprise : intérimaire donc, puis si vous faîtes l’affaire, un CDD, et enfin CDI. Bref, un vrai système d’écrémage assumé. Pourtant dans cette entreprise, ce n’est pas le bagne. C’est même une " bonne " entreprise avec des avantages, sauf les salaires qui restent très bas (le Smic). Précisons, pour l’instant, que cette industrie ne subit nullement la pression de la concurrence étrangère. Récemment, il y a pourtant eu une grève dans cette entreprise, sur les salaires. Une petite grève. Salauds d'ouvriers qui ne comprennent rien à la marche du progrès.

Commentaires

Vraiment rien, c'est sur ! Voilà ce que j'ai mis en récation à cet article de Duhamel sur le site libé :

Que Alain Duhamel n'aime pas les idées de Besancenot, ça se comprend : il est porteur d'une idéologie dogmatique d’un manichéisme absolu, il se fait de la société, de l’économie et du monde une vision immobile, celle de la pensée unique. Il défend capitalisme et libéralisme, cette vision d'un monde ou les puissants peuvent s'enrichir toujours plus pendants que les autres crèvent la bouche ouverte. Et ceux qui ne crèvent pas, comme moi, travaillent plus… pour gagner le SMIC ou un salaire avoisinant, en contemplant les bonheurs de la jet-set et des dépenses présidentielles ou celles de nos chers pdg... , aaaaah quel pied ! 10% d'individus détiennent 80 % des richesses pendant que toutes les 5 secondes un enfant meurt de faim, qu’un homme sur six est sous alimenté et que 100 000 personnes meurent de faim chaque jour : Des bons et des méchants ? On est loin du compte, mon cher Duhamel ! Merci à Besancenot de défendre encore les opprimés, les petits, les sans rien ou pas grand-chose, les autres, eux, ils bavardent en contemplant la misère du monde. Merci à toi, Besancenot de tenter de réinventer une société ou les richesses créés seront mieux partagées. Si c’est ça le dogmatisme, alors je suis dogmatique.

Écrit par : Mojito | 22/12/2007

"A l’entendre, à le lire, on a le sentiment que la société tout entière marche rapidement à reculons, que le niveau de vie s’effondre, que le chômage augmente irrésistiblement, que la France tout entière vit plus mal qu’il y a cinquante ans. "

Et?

Écrit par : guillaume | 22/12/2007

Le problème avec les "révolutionnaires" comme Besancenot, est qu'il pense le capitalisme de troisième age avec les idées forgées pour la critique du capitalisme du premier age, celui du début de l'age industriel, celui de l'époque ou est apparue leur idéologie... Une idéologie maintenant largement en retard sur l'histoire!

A part faire rever les romantiques adolescents frappés de "revolutionnarite" et de "cheguevarite", je vois pas bien l'interet proprement impolitique de ce courant (deja intégré par le système au reste!)

Écrit par : Emmanuel Rousselet | 22/12/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu