Avertir le modérateur

09/12/2007

Pour le PC, le temps est compté

En faisant moins de 2 % à la présidentielle, il est de plus en plus difficile pour le PCF de peser dans le débat politique. Mais le PCF s’est encore une dizaine de milliers d’élus, des municipalités, des députés, des conseillers généraux (le PCF vient de remporter un canton dans l’Allier, faisant basculer la majorité du département), des syndicalistes aussi dont le poids dans la CGT est encore important. D’où le flottement d’une ligne politique qui hésite depuis de nombreuses années quant au choix « historique » à faire pour un parti qui ne peut plus avoir d’existence pour lui-même. Soit le « maintien de la matrice communiste » dans un parti « rénové et réinventé », c’est la ligne Buffet et des « orthodoxes » ; soit l’immersion dans un ensemble plus large, mais dont on a bien du mal aujourd’hui discerner à quoi il pourrait ressembler, vu qu’il existe chez le partenaire socialiste la même valse hésitation.

Car la crise du PC est pour une bonne partie liée à celle du PS. Le PCF serait-il prêt à rallier un projet comme celui annoncé par Royal : une espèce de coalition arc-en-ciel à l’italienne, allant du MoDem à Bové ? Ou bien le projet de Hollande d’une grande fédération des gauches lui conviendrait-il mieux ? Ou, last but not least, se verrait-il plutôt à la tête d’un nouveau parti à l’image du Links Parti en Allemagne, tel que le préconisent Mélenchon et le PRS ? Sauf que aucun de ces projets n’a pour l’instant le moindre début de réalisation. Et peut-être même qu’aucun d’eux ne verra le jour. Le PCF risque donc d’attendre longtemps, or plus le temps passe…

Contrairement au PS qui a encore du temps devant lui, pour le PC, le temps presse. Il sait que son déclin comme parti autonome est irréversible, qu’il ne peut survivre qu’à la seule condition d’avoir des alliés pour sauver ses élus. C’est même devenu sa seule raison d’être. Il est donc impensable, comme l’avait cru les « antilibéraux » lors de la présidentielle, qu’il change son fusil d’épaule et bascule dans le cap de la radicalité. Pour des élus habitués à gérer des villes et des départements depuis vingt ou trente ans, une telle solution est inenvisageable. Ce qu’ils visent c’est le court terme, c’est-à-dire retrouver leur poste.

La décision qui a donc été prise, lors de l'assemblée extraordinaire des samedi 8 et dimanche 9 décembre à La Défense, de ne rien décider avant le congrès, c’est-à-dire d’attendre que les choses s’éclaircissent au PS – qui doit lui aussi théoriquement trancher sur sa ligne politique à venir – est donc dans la nature des choses. Mais y verrons nous plus clair dans six mois, un an ? Au train où va la rénovation du PS, ce n’est pas certain. 2012 c’est encore loin. A moins qu’une troisième défaite consécutive pour la gauche aux municipales ne bousculent le calendrier des prétendants à la candidature suprême et remette tout en cause.

Commentaires

Vous le sentez bien, tous... *IL FAUT LAISSER LE TEMPS AU TEMPS*.

Et quand bien même *cet adage* fut utilisé par Mitterrand en 84... [avec les conséquences que l'on sait dont souffre notre peuple...], *il* n'en demeure pas moins une des pensées les plus sages de l'humanité, depuis la nuit des temps.

*Laisser du temps au temps*... et l'utiliser... à étudier le Réel -au jour le jour-... à le penser le plus dialectiquement possible... le passant *au crible de la critique-critique* et, bien-sûr... *au-feu-du-combat-de-classe*.

Et en tirer tous les enseignements... jusqu'à pouvoir faire, enfin, *CE PAS DE PLUS QUI LE DÉMONTRERA*.

Courage... *vieillir au coude-à-coude*... est à ce prix".

RBBR

Écrit par : RBBR | 10/12/2007

il faut continuer le PCF sur des bases révolutionnaires modernes, en se réappropriant les fondamentaux (socialisme scientifique, solidarité internationaliste, centralisme démocratique, un socialisme pour la France dégagé de tout modèle).
c'est à ce que travaille le Prcf www.prcf.fr, mouvement qui souhaite le rassemblement de tous les communistes au sein de la Confédération d'action communiste http://pcf-prcf.over-blog.com, en continuant le vrai PCF fondé à Tours en 1920 dans les conditions d'aujourd'hui.
Nous nous batterons pour que le PCF soit maintenu dans le paysage politique français.

Écrit par : olyday | 18/12/2007

http://pcf-prcf.over-blog.com

Écrit par : olyday | 19/12/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu