Avertir le modérateur

28/11/2007

L’ordre règne à Villiers-le-Bel

Sarkozy a été égal à lui-même. Hormis la promesse qu’une instruction judiciaire sera ouverte (ce qui était la moindre des choses), c’est le discours de la répression qui a prévalu. Comme si le pouvoir n’avait plus d’autres ressources. Car quand bien même il aurait annoncé un énième plan (il y en a déjà deux en cours, celui de Borloo et celui d’Amara) qui l’aurait cru. La banlieue croule sous les plans ; dix-sept ou dix-neuf ministres de la Ville s’y sont déjà collés et le résultat est là.

Et la rengaine continue. " Zone de non-droits, mafias, trafic d’armes et de drogue, islamisme… ", sauf qu’à chaque fois, ceux que l’on attrape n’appartiennent pas à la " race " des voyous ou des terroristes en herbe. Ce sont pour la plupart des jeunes en formation ou qui ont un travail, souvent précaire, mais sans condamnation, comme ce jeune pris alors qu’il dévalisait les rayons confiserie d’un magasin. Cela n’empêche nullement certains journalistes et policiers de parler de plans établis, de guérilla urbaine et d’escalade de la violence. Et qu’est-ce qui justifie une telle démesure dans les propos ? Un tir à la chevrotine contre un policier. Généralement les voyous utilisent d’autres armes mais peu importe : " Cette fois, on a voulu tuer ! " Propos évidemment absurde. Quand les voyous tirent ce n’est évidemment pas pour manifester leur colère et généralement ils ne ratent pas leur cible.

Mille policiers et un hélicoptère pour une poignée de jeunes. A quand l’armée et les chars ?

Commentaires

N'entrent-on pas "doucement" dans une logique de guerre civile ? Seule solution finale pour un Etat aux abois ?

Écrit par : juliette dze | 29/11/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu