Avertir le modérateur

15/11/2007

Une provocation gouvernementale

Le gouvernement a refusé la " main tendue " de Bernard Thibault. Faute grave ou provocation délibérée ? Que cherche le gouvernement ? Pense-t-il réellement jouer " l’opinion " contre les cheminots ? Hier la CGT lâche du lest. La CGT connaît sa base ; elle sait qu’elle est marquée à la culotte par SUD devenue, depuis la débandade de la CFDT, le deuxième syndicat à la SNCF. Malgré cela elle prend le risque de se voir désavouer par ses troupes. Mais, enfin, le gouvernement a, avec la CGT, un interlocuteur solide, pas comme les autonomes ou la CFDT. C’est bien ce qu’il recherche ? Et bien non, le gouvernement fait monter les enchères et exige l’arrêt de la grève. Autant traiter les cheminots de " racailles ".

Hier, on pouvait penser que l’on s’acheminait vers une paix des braves, la résolution d’un conflit sans vainqueur ni vaincus. Mais le gouvernement veut " le beurre, l’argent du beurre et la crémière ". Croit-il une seconde que la CGT dans ces conditions va de nouveau reculer ? Pense-t-il ainsi continuer son train de " réformes " ? Et jusqu’où ? Cela ressemble de plus en plus furieusement à la façon avec laquelle Sarkozy en 2005 avait traité la question des " banlieues ". On allume le feu et puis on voit.

Sauf que là il s’agit d’adultes, de salariés, conscients de leurs forces, qui détiennent entre leurs mains une arme autrement plus efficace que des pierres, qui peuvent en quelques semaines paralyser une partie de l’économie française. Et pour quel profit ? Sarkozy ira-t-il jusqu’à envoyer la troupe pour déloger les cheminots de leurs dépôts ?

Hier les " observateurs " criaient victoire. Aujourd’hui ils déchantent. Et " l’opinion " ? Sarkozy pense qu’il est le grand manœuvrier ; que sa communication est parfaite, qu’il va gagner… Mardi prochain les fonctionnaires seront en grève, les écoles seront fermées ; déjà, dans les facultés, la " contestation " gagne du terrain. Convergence ?

Commentaires

Depuis qqs jours les syndicats bloquent une nouvelle fois l'ensemble du pays : La SNCF, La RATP, EDF, GDF, les universités, la Justice, l'Opéra de Paris... sont en grève depuis le 14 novembre.

Ce chantage est inacceptable. C'est pourquoi, avec l'aide d'associations de la société civile et de très nombreux anonymes, je vous invite à une grande manifestation contre les blocages. Nous devons montrer aux syndicats qu'une majorité silencieuse ne souhaite pas se résigner à subir sans réagir.

Nous pouvons avoir un poids réel et faire entendre notre voix !

RENDEZ-VOUS à 15h place de la République à Paris dimanche 18 novembre, nous nous dirigerons ensuite vers Nation.

Écrit par : Pierre | 16/11/2007

je soutiens à 100% la juste lutte des cheminots. Si les syndicats de fonctionnaires (CGT) avaient été moins mous en 2003, nous n'en serions pas aujourd'hui arrivés à cette grève. Les cheminots montrent à tous un exemple remarquable de mobilisation et de courage.
J. QUESTEL

Écrit par : questel | 16/11/2007

je suis surpris par le ton du discours de 20 minutes que je découvre vraiment aujourd'hui avec satisfaction .
vous collez à la réalité du terrain ,et soutenez des gens qui veulent faire respecter tout simplement la parole de l'etat .
quant au secteur privé qui sait vu infligé 40 ans de cotisations sans broncher, qu'il assume, mais il est inconvenant qu'il jalouse ceux qui luttent .

Écrit par : duraton | 16/11/2007

En réaction à "duraton"... "secteur privé qui S'EST vu infligé 40 ans... sans broncher". Une petite question: quand on est intérimaire, avec un boulot en 3X8 et qu'on a du mal à joindre les 2 bouts à la fin de chaque mois, qu'on attend la prolongation de son contrat de semaine en semaine avec un espoir: obtenir un CDI un jour. Quand on est intérimaire, stagiaire, en CDD à répétition, et qu'en plus on est jeune, en région parisienne, sans avenir très certain, vous croyez que c'est juste de voir tous ces fonctionnaires accrochés à leurs acquis dans une société qui a tellement évoluée que LA NORME N'EST PLUS d'AVOIR UN CDI et un boulot POUR LA VIE, mais d'essayer de payer son loyer chaque mois??? Vous croyez que c'est juste de ne même pas pouvoir ESSAYER d'aller travailler pour GARDER son contrat d'intérim ??? Est-il juste à 30 ans de ne pas savoir combien d'année on devra encore travailler ??? Est-il normal de voir tous ces dinosaures de cheminots nous dire qu'après 50ans on ne peut plus conduire un train (électrique... finit l'époque de Germinal) alors que sur les chantiers, en plein hiver, nos collègues ont 60ans, et portent encore des sacs de ciment ? Luttez, résistez, accrochez vous à vos privilèges, vous êtes des témoins d'un autre âge, et nous en avons raz-le bol d'être systématiquement vos otages, nous qui n'avons pas les moyens d'avoir le quart de votre courage (pour reprendre l'esprit "duraton"...).

Écrit par : Olivier | 16/11/2007

Choque a la lecture de cet article sans queue ni tete (citez vos sources tout de meme), je me demade souvent ce que pense nos voisins etrangers de cela. Quant aux restes, une chose est sure, l'extreme gauche ne change pas de methode : la minorite bruyante veut faire la revolution. En cette date anniverssaire de la revolution d'octobre, n'oublions jamais comment les bolcheviks ont pris le pouvoir en 1917 en Russie et surtout comment il s'y sont maintenus : Force et terreur.
Pour encore faire une reference historique, abolissons enfin les privileges de la minorite qui est toutjours bruyante. Tout le ñonde au meme tarif et au travail.
Pour conclure, dimanche pour m'exprimer aussi, j'irai manifester a Nation.

Écrit par : Olivier ROY | 16/11/2007

Les foules âgées et inconséquentes, les jeunes bernés, menés par le bout du nez, les cadres bien droits dans leurs bottes, tout cela a voté en son temps pour un Sarkozy raciste, à la bottes des riches, multipliant son salaire par 3 ! alors que tout le monde en bave pour se loger et se nourrir. Alors, j'applaudis des deux mains et même des pieds, des personnes, comme vous et moi, qui défendent leurs acquis. Personne n'a l'air de se rendre compte que ceux qui nous gouvernent se fichent éperdument de nos problèmes? IL FAUT SE BATTRE ET ARRËTER DE DIRE "C'est l'ultra gauche qui vient encore foutre la merde!" Non, c'est bien l'ultra droite et si l'on baisse les bras, autant acheter tout de duite de la vaseline! ça fera moins mal... Mais le résultat sera le même!!

Écrit par : Armand | 16/11/2007

je ne suis pas d extreme gauche , ni communiste, mais à ceux qui les cites sous un régime de terreur c est vrai, mais n'oubliez pas le fascisme, je cite hitler, mussolini, franco, qui notre cher président ont pointé du doigt 'les minorités prévilègiées", un président pantin du patronat, qui a fait un joli cadeau fiscal à une "minorité très riche", un cadeau fiscal de 4 milliards d'euros, ce ne sont pas les cheminots ni nous qui en avons profités mais ses amis du medef et du showbiz, soyez réalistes.savez vous pourquoi le gouvernement veut règler le cas des cheminots avant fin 2007?c est parce qu il veut nous faire passer à 42 annuités en 2008, voilà la raison, et si il perd la face face aux regimes spéciaux, il ne pourra pas le faire.pensez aux jeunes qui commencent à travailler à 22 ou 25 ans, c'est une retraite à 65 ou 67 voir 70 ans; vous croyez que les patrons vont vous garder jusqu'à cet age là?

Écrit par : patrice | 16/11/2007

J'ai oublié de dire que les privilégiés comme nos députés, se sont fortement opposés à un changement de leur régime d'INDEMNITES, c'est à dire de salaires non imposables! et nos si chers ministres? on a déjà oublié l'augmentation par Raffarin des salaires de ceux-ci, multipliés par, au moins 3 voire 4? Et nos sénateurs qui ronflent à qui mieux mieux, qui ont un trésor de guerre de plusieurs centaines de millions, que de Gaulle lui-même envisageait sérieusement de supprimer vu leur grande inutilité, ce n'est pas un privilège, ça? Et les retraites acquises au bout d'un mois? Et les stocks options, ça ne choque personne de droite, hein? Pourtant, à droite, tous ne sont pas bourrés de fric, mais de prétention, de préjugés et de catholicisme, oui! Ah les veaux comme disait si justement leur grand chef de Gaulle!

Écrit par : Armand | 16/11/2007

Admirez un peu cela (pas si éloigné du débat, finalement) :
http://www.lepoint.fr/content/debats/article.html?id=210171

Inutile d'organiser des manifs contre les grèves, elles défilent tous les jours dans les médias. Et n'appellent pas à la suppression de l'abattement fiscal des journalistes.

Convergence ? Sûrement. Et si elle n'a pas lieu dans les faits, sous peu ; le temps travaille à cela.

Écrit par : f | 16/11/2007

J'ai vu pour la première fois en France des étudiants sortir de l'Université les bras en l'air. Quoi que l'on pense du bien fondé de leurs réclamations ou de leurs méthodes, pour la citoyenne que je suis, c'est une vision intolérable. La France et l'état de droit sont bafoués par ce geste dont nous allons tous payer les conséquences tant il est lourd de symbole. La parole et le respect de l'autre ne sont plus la pierre angulaire de ce que la République dit à ses citoyens. Le gouvernement ne peut que récolter que ce qu'il sème. Et ce qu'il sème est terrifiant de négation et de mépris de l'altérité, de la liberté, de la fraternité et de l'égalité.

Écrit par : DAVID | 17/11/2007

cette article est vraiment stupide. Si vous croyez que notre pays peut faire l'économie des grandes réformes touchant sa gouvernance, son administration, sa justice, sa fiscalité, son droit du travail, ses retraites, ses congés, son PIB etc vous vous faites de douces illusions. Voilà 30 ans que nous négocions pour enterrer les réformes et différer les décisions.Nous sommes au pied du mur, nous sommes le dernier pays à faire les réformes necessaires et notre dette est essentiellement du à l'chat de la paix sociale.N'avez vous tous pas honte de l'héritage que vous laissez aux futures générations.Etudiants manifestez surtout contre l'égoisme de vos ainés.

Écrit par : Jean Charles | 18/11/2007

quelle tristesse de voir cet égocentrisme syndical qui n'a qu'un but casser l'outil de travail des ouvriers francais et pour la plus part du temps sous couvert dela sacro sainte idée des rouges du kremlin. en plus de gueuler sur la droite ils voudrais nous faire croire au bon foné de leur mouvement.il faut rappeler que la réforme de monsieur sarkosy est louable ,et courageuse car la bande a tonton aurait déja dut engager ces mesures impopulaires.la solution la plus simple sices nantis de la sncf insistent dans leurs faits c'est de les privatiser et remettre tout a plat et surtout ne pas leur payer les jours de grèves par des rattrappages sur des dizaines de mois de petites retenues.il faut leurs faire sentir a qui ils s'exposent avec leurs mouvements.pouquoi ne pas remplacer ce personnel par la mise en place de soppléents venant de l'armée ou par d'autres conducteurs formés il ne faut pas sortir de saint cyr pour conduire un train l'automatisme y aidant

Écrit par : jean dupond | 18/11/2007

Mais lol : en Allemagne, les salariés cotisent 47 ans. En France, 40 ans bientôt 45 ans car on ne peut pas payer LOL.

Et là, les privilégiés veulent continuer à rien faire et cotiser 37,5 ans pour que les autres paient à leur place ?

Mais la France est pauvre, et a le défaut de faire fuir ceux qui peuvent investir !

Voilà la solution : supprimer le statu de fonctionnaire pour pouvoir enfin licencier les incompétents et surtout, revenir à 13% de fonctionnaires pour le pays au lieu de 26% de la population active = France championne du monde du chômage, des impôts et de la bêtise des années 70 (néo trotskiste ;-) )

Excellente fin de soirée aux grévistes qui je l'espère, seront licenciés tous !

Écrit par : Melissa | 18/11/2007

Ces derniers jours, le gouvernement a fait un beau cadeau aux traders : l'impôt de bourse va être supprimé, faisant perdre plus de 200 millions d'euros par an, soit ce que rapporterait la "réforme" des régimes spéciaux !

Ca s'appelle prendre aux travailleurs pour donner aux financiers de la bourse...

Écrit par : en luttes | 19/11/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu